Les artisans vont travailler en estafette

Où est résumée, en une phrase, la perception des conditions de travail de ceux d'en-bas par une députée du nouveau monde.

Les députés marchistes sont décidément bien déconnectés.

Amélie de Montchalin, députée marchiste en charge des questions budgétaires à l'Assemblée Nationale, était interrogée par Ruth Elkrieff ce soir. Elle a répondu que "les artisans vont travailler en estafette". Elle est pourtant jeune cette députée ; ce qui est terrible dans le propos d'une marchiste, c'est l'emploi de cette image vieille France complètement déphasée au XXIème siècle. Ce nouveau monde est si vintage.

Le reste de sa récitation était bâti sur un canevas reprenant les éléments de langage que ses collègues, invités sur différents plateaux, avaient déjà employés avant elle.

Estafette © Wikimedia Commons Estafette © Wikimedia Commons

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.