Quel contrôle pour le CSA ?

Le CSA est une autorité administrative indépendante qui contrôle l'expression des personnalités politiques. Une étude portant sur les dernières données publiées (octobre 2018), ferait apparaître des erreurs de comptabilisation des temps de paroles. Un impératif de transparence s'imposerait pour comprendre comment de telles différences ou erreurs sont possibles. Y a-t-il contrôle du CSA ?

À l'occasion du grand débat national qui s'est engagé, se pose la question de la mesure des temps de parole des personnalités politiques, dont celui du président de la République, dans ce cadre.

Pour avoir un aperçu des nouvelles règles de comptage des temps de parole entrées en vigueur au 1er janvier 2018, une étude portant sur des données des journaux télévisés des quatre chaînes d'informations en continu a été réalisée en se basant sur les derniers documents publiés par le CSA (octobre 2018). Ce travail a fait l'objet d'un premier billet : Quel temps de parole pour les personnalités politiques ?

La reprise des données a conduit à se poser des questions dont une relative à la mesure du temps de parole des personnalités du mouvement La France Insoumise (LFI) communiqué par la chaîne BFM TV.

Cette chaîne communique un total de 08:01:36 pour cette formation politique dans les journaux télévisés, ce qui peut paraître élevé. En effet, ce cumul de temps d'expression politique est le plus élevé de toutes les formations politiques et du gouvernement sur cette chaîne mais représente aussi de notables différences avec les temps communiqués par les trois autre chaînes d'information d'informations en continu.

En reprenant les données comptabilisées pour chaque personnalité politique dans un autre document du CSA, le total du temps de parole des membres de LFI est de 07:59:55 sur BFM TV.

D'aucuns avanceraient que la différence est minime, mais se poserait alors une question, comment est-il possible qu'il y ait des différences dans deux documents du CSA couvrant la même période du 01/10/2018 au 31/10/2018 et mesurant les temps de paroles dans le cadre des journaux télévisés ?

Pour compléter ponctuellement les vérifications, un décompte des temps de parole des membres de LFI dans les magazines de cette chaîne a été effectué. Là encore, force est de constater une différence dans les agrégats des temps de parole.

Le document de synthèse du CSA fournit un cumul de temps de parole de 03:27:55 alors que l'addition des temps de parole individuels donne un résultat de 03:23:23 dans les magazines de cette chaîne.

Est-il d'usage que le CSA ne contrôle pas la justesse des informations qui lui sont communiquées ? Serait-ce une erreur ponctuelle ? Y-a-t-il des modalités de calculs particulières ? Les questions sont posées.

Si l'exercice de transparence est louable, tout autant sinon plus, se pose plus généralement la question de la confiance que les citoyens peuvent accorder aux publications du CSA.


Sources :

Tableau reprenant le détail des temps de parole des membres de LFI d'après le listing nominatif (octobre 2018)

Octobre 2018 - temps individuels d'expression © Données du listing nominatif du CSA Octobre 2018 - temps individuels d'expression © Données du listing nominatif du CSA

Tableau du CSA : Temps d'intervention relevés dans les journaux télévisés des chaînes d'informations en continu (octobre 2018)

Octobre 2018 - Journaux télévisés © CSA Octobre 2018 - Journaux télévisés © CSA

Tableau du CSA : Temps d'intervention relevés dans les magazines des chaînes d'informations en continu (octobre 2018)

Octobre 2018 - Magazines © CSA Octobre 2018 - Magazines © CSA

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.