Antisémitisme et le Parti Travailliste anglais : l'appel d'intellectuels britanniques

Soutenir Jeremy Corbyn en tant que Premier ministre de l'Angleterre reviendrait à abandonner la lutte contre les préjugés anti-juifs, disent 24 signataires, dont John Le Carré, Fay Weldon, Joanna Lumley et William Boyd

Jeremy Corbyn Jeremy Corbyn

(L'appel qui suit a été publié le 14 novembre dans le journal britannique The Guardian).

L'élection à venir est capitale pour chaque électeur, mais elle suscite une angoisse particulière chez les Juifs britanniques : la perspective d'un Premier ministre imprégné d'association avec l'antisémitisme. Sous la direction de Jeremy Corbyn, le Parti Travailliste (Labour), fait l’objet d’une enquête officielle de la part de la Commission pour l’égalité et les droits de l’homme pour « racisme institutionnel contre les Juifs ». Deux députés juifs ont été chassés du parti. M. Corbyn a une longue expérience dans sa faculté de faire des antisémites ses camarades.

Nous écoutons nos amis juifs et voyons comment leur douleur a été reléguée au second plan, mise de côté par des discussions sur l’avenir de la Grande-Bretagne en Europe. Pour ceux qui insistent sur le fait que le Parti Travailliste est la seule alternative au Brexit dur de Boris Johnson, il semble que le moment ne soit pas venu pour prêter attention à l’anxiété des Juifs.

Cependant, l'antisémitisme est au centre d'un débat plus large à propos du type de pays que nous voulons être. L'ignorer parce que le Brexit est plus important, c'est déclarer que le préjudice anti-juif est un prix qui vaut la peine d'être payé pour avoir un gouvernement travailliste. Quelles sont les préoccupations d'autres communautés qui peuvent être ainsi ignorées ? Quelle sera la prochaine ?

L'opposition au racisme ne peut inclure la reddition dans la lutte contre l'antisémitisme. Pourtant, c’est ce que cela signifierait de soutenir le Parti Travailliste et d’appuyer M. Corbyn pour qu'il devienne Premier Ministre. La voie vers une société plus tolérante doit englober les Juifs de Grande-Bretagne avec une solidarité indéfectible. Nous n'appuyions aucun parti politique en particulier. Cependant, nous ne pouvons pas – en toute conscience – exhorter d'autres à soutenir un parti politique que nous n'appuyions pas. Nous refusons de voter pour le Parti Travailliste le 12 décembre prochain.

John le Carré (David Cornwell), Fay Weldon, Joanna Lumley, William Boyd, Simon Callow, Antony Beevor, Sathnam Sanghera, Janina Ramirez, Trevor Phillips, Jimmy Wales, Suzannah Lipscomb, Tom Holland, Frederick Forsyth, Peter Frankopan, Ghanem Nuseibeh, Dan Snow, Fiyaz Mughal, Tony Parsons, Dan Jones, Maajid Nawaz, Oz Katerji, Nick Hewer, Ed Husain, Terry Jervis.

(Reproduit avec l'autorisation du journal The Guardian).

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.