« De la paix à la prospérité » - Le plan américain traduit en français (3)

Le peuple palestinien se heurte régulièrement à des problèmes de logistique en Cisjordanie et à Gaza, entravant les déplacements, faisant stagner la croissance économique, réduisant les exportations et causant des retards dans les investissements étrangers directs.

(Pour lire la partie précédente du plan américain, cliquez ici).

LIBÉRER LE POTENTIEL ÉCONOMIQUE EN OUVRANT LA CISJORDANIE ET GAZA

ROUTES ET RAIL

Le peuple palestinien se heurte régulièrement à des problèmes de logistique en Cisjordanie et à Gaza, entravant les déplacements, faisant stagner la croissance économique, réduisant les exportations et causant des retards dans les investissements étrangers directs. Le projet « De la paix à la prospérité » offre l’occasion d' intégrer physiquement la communauté palestinienne à travers un réseau de transport efficace et moderne. Ce projet soutiendra la construction de routes en Cisjordanie et à Gaza. Des investissements supplémentaires financeront le développement d’un couloir de transport reliant directement la Cisjordanie à Gaza par une route principale et éventuellement, une ligne moderne de voie ferrée. Ces améliorations réduiront les difficultés de voyage pour les Palestiniens et élimineront les obstacles qui retardent ou empêchent les marchandises d'atteindre les marchés en reliant directement les centres de population et en levant les obstacles à la circulation.

FRANCHIR LES FRONTIÈRES

Pour soutenir la croissance économique, les marchandises et les citoyens palestiniens doivent pouvoir franchir les frontières facilement et en toute sécurité. Ce projet fournira une assistance financière et technique pour renforcer la capacité des agents de l'immigration et des douanes à fonctionner et gérer les points de passage en coordination avec les États voisins. Ce projet permettra également de moderniser les installations de passage le long des frontières et de construire de nouveaux points d’entrée. Les terminaux mis à niveau ou nouvellement construits seront équipés de la plus récente technologie de passage des frontières et les terminaux plus anciens seront rénovés et améliorés avec des équipements que les voyageurs pourront utiliser lors de leur transit. En fin de compte, ce projet a le potentiel de libérer un niveau d'échanges commerciaux sans précédent, d'accroître les exportations et d'accroître les investissements étrangers directs en Cisjordanie et à Gaza et chez ses voisins, en particulier en Égypte, en Israël et en Jordanie.

Peace for prosperity © White House Peace for prosperity © White House

LIBÉRER LE POTENTIEL ÉCONOMIQUE EN CONSTRUISANT DES INFRASTRUCTURES ESSENTIELLES

ÉNERGIE

La pénurie d’électricité à un prix abordable a eu de profondes répercussions sur le bien-être du peuple palestinien, en particulier à Gaza. À court terme, ce projet visera à résoudre rapidement la crise de l’électricité à Gaza, en veillant à ce que les Palestiniens de Gaza reçoivent au moins 16 heures d'électricité par jour au cours de l'année suivant la mise en œuvre du projet. Cet objectif sera réalisé grâce à des investissements dans la modernisation du réseau, la centrale électrique de Gaza et de nouvelles installations d'énergie renouvelable. Des investissements supplémentaires dans les infrastructures énergétiques garantiront à Gaza un accès continu à l'électricité pendant cinq ans et réduiront le coût de l'électricité en Cisjordanie en augmentant l'approvisionnement intérieur et en améliorant l'infrastructure du réseau. Enfin, ce projet fournira un appui technique pour accroître la capacité des services publics palestiniens à gérer et à desservir ce secteur.

EAU ET EAUX USÉES

L'accès à l'eau est un catalyseur essentiel de l'activité économique dans de nombreux secteurs de l'économie palestinienne. En dirigeant des investissements importants dans les infrastructures qui permettent d'augmenter l’approvisionnement en eau, y compris des installations de désalinisation, des puits et des réseaux de distribution, ce projet pourrait doubler la quantité d’eau potable disponible pour les Palestiniens – par habitant – dans les cinq ans. Des fonds supplémentaires permettront de développer de nouvelles installations de traitement des eaux usées en Cisjordanie et à Gaza, mettant un terme au risque pour la santé publique que posent les eaux usées non traitées. Ces eaux traitées seront réutilisés, créant de vastes réserves d’eau abordable pour un usage agricole et industriel.

SERVICES NUMÉRIQUES

Alors que la majeure partie du monde a connu une révolution technologique numérique, les services numériques en Cisjordanie et à Gaza sont limités. Ce projet aidera les Palestiniens à sauter d’une génération vers les services numériques en offrant des incitations financières et une expertise technique pour aider le secteur privé palestinien à développer les services de télécommunications 4G et 5G. Afin d'élargir davantage l'accès à Internet, d'autres incitations financières aideront les entreprises et les municipalités palestiniennes à offrir au public un Internet haute vitesse sans fil. Ces investissements généreront une transformation numérique en Cisjordanie et Gaza, ce qui soutiendra la croissance économique dans plusieurs secteurs de l’économie palestinienne.

Suite...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.