Lucciolina citoyenne intriguée
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 déc. 2022

Lucciolina citoyenne intriguée
Abonné·e de Mediapart

EN FAIT ON N'Y CROIT PLUS

Où il est question d'une méthode de gouvernance ....

Lucciolina citoyenne intriguée
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En fait on n’y croit plus

Non, monsieur le président, vous pourrez tout essayer, on n’y croit plus !

Ou plutôt on a compris, on a été échaudés depuis le temps, la technique ne marche plus. 

Entendons nous bien :

Phase 1 Le  masque  est inutile voir nuisible

Phase 2 Vous pouvez vous confectionner des masques en tissu ce sera très utile et efficace 

Phase 3 Port du masque obligatoire - les masques en tissu d’indispensables deviennent inefficaces voir nocifs

Plus tard 

Phase 1 : le gouvernement n’aura jamais recours au pass sanitaire c’est impensable contraire à notre éthique, on ne veut pas diviser la population - déni

Phase 2 : si la situation se dégrade encore nous serons contraints d’en venir au pass sanitaire

Phase 3 : instauration du pass sanitaire

Phase 4 : j’emmerde et j’emmerderai jusqu’au bout les non vaccinés. Pour preuve le personnel de santé concerné que vous refusez de réintégrer.

En même temps 

Phase 1 : reconnaissance du courage, de l’engagement, de la compétence du dévouement du personnel hospitalier 

Phase 2 : suppression de lits dans les hôpitaux 

Phase 3 suppression de lits dans les hôpitaux 

On ne peut faire mieux dans les remerciements. Sans doute vos cabinets de conseil vous ont déjà soufflé de financer encore et toujours les laboratoires pharmaceutiques pour qu’ils préparent en amont des vaccins pour des pandémies encore inconnues.. Des vaccins ? Non il va falloir encore tordre la langue car un vaccin qui ne vaccine pas on ne peut plus l’appeler vaccin. Comment l’appeler? Mc Kinsey remedy, Benalla comedy, big brother fantasy. Une étude serait intéressante, un sondage : combien de personnes vaccinées ont –elles été à nouveau malades dans les 6 mois suivants le vaccin qui n’en est pas un donc.

 Et aujourd’hui les coupures de courant.

Il y a deux mois, un membre du gouvernement a dit haut et fort : Il n’y aura jamais de coupure de courant 

Traduction :

phase 1 :   négation – déni - début de l’enfumage 

Aujourd’hui : pas de panique !

phase 2 : Poursuite de l’enfumage : on nous rassure. Si on met bien nos pulls, si on ne se promène pas en culotte dans notre appartement, selon cette mauvaise habitude bien connue, si on se rince les dents à l’eau froide et qu’on mange le soir dans les assiettes déjà sales du repas de midi pour économiser une machine, bref si on obéit bien à papa on n’aura pas de problème. Est ce que les chouchous de papa, seront eux aussi à la même enseigne ? Ceux qui ont des voitures électriques, des vélos électriques des couvertures électriques, est ce qu’ils ont bien compris que ça les concernait aussi? Pas d’overboat cet hiver, pas de week end à Ibiza en jet privé, compris les chouchous ?

Phase 3 à venir : coupure d’électricité plus longues que celles envisagées actuellement 

C’est à se demander qui sont les imbéciles, ceux qui nous gouvernent ou ceux qui se laissent bernés par ceux qui nous gouvernent… 1 partout la balle au centre mais où est le centre, le centre a disparu. Il n’y a plus de centre. Il n’y a plus que des extrêmes, même le centre est extrême, qu’il dit notre président. On ne s’y reconnaît plus !                                                                                                                                                                    Lui s’y reconnaît très bien : de l’extrême centre, il glisse sensiblement, en pensant avancer caché, vers l’extrême tout court.

Extrême : Qui est tout à fait au bout, à la limite d'un espace, d'une durée, dit le Larousse, l’extrême centre est donc un oxymore puisque ce qui est au centre ne peut pas être tout au bout…

Extrême : Qui dépasse les limites ordinaires, qui est très éloigné du juste milieu, de la moyenne, dit encore le Larousse, or le centre est précisément un juste milieu un point d’équilibre, oxymore encore

Extrême : Qui pousse les choses à leur dernière limite, qui ne sait pas se modérer : Ah ! On y est ! Oui c’est cela exactement cela ! Notre président ne sait pas se modérer, son gouvernement ne sait se modérer pour preuve l’article 49-3 dégainé 7 fois en un mois et demi, le ministre de l’intérieur ne sait pas se modérer avec ces amendes à n’en plus finir etc...

Et nous simples citoyens quel sera notre issue, notre 49-3 à nous ?  Je crains L’extrême colère et cela ce n’est pas un oxymore.                                  Et comme elle est extrême, cette colère, au degré le plus intense, dit aussi le Larousse, on ne pourra pas la modérer …

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte