JE SUIS LACHE

C'est parce que je suis lache, et ce depuis avoir été coursée par des CRS il y a très longtemps, que je ne me suis plus jamais engagée dans des manifs risquées.

En tant qu'électron libre, je doute aussi que, en cas d'accident, la solidarité se déclanche en ma faveur... un jour, dans une manif, un gars (organisateur) à qui ma tête ne revenait pas m'a hurlé dans les oreilles avec son mégaphone, exprès (ça fait très très mal). C'était un manif où je croyais que les palestiniens et leurs soutiens étaient tous de gauche.... j'avais emmené ma fille, très jeune (enfin, plus de 12 ans, je pense).

Je veux bien me battre, mais si j'ai une chance de gagner, et c'est pourquoi je m'obstine à utiliser la voie démocratique, enfin, "démocratique". Il s'agit de savoir jusqu'à quel point les dés sont pipés. Et je ne m'étonne pas que mes collègues en ignorance, ceux qui n'ont pas les moyens de lire les journaux, sombrent dans un complotisme où se mèlent tout et rien, et croient que voter FN est synonyme de "faire tout péter", ce qui est une erreur absolue, les tours de vice sont prêts, et il y aurait de grosses surprises !

Il me semble que la lacheté, elle est aussi dans le camp de gens qui n'hésite pas à cogner sur un viel homme de plus de 80 ans (actualité récente), armés jusqu'au dents, alors qu'il n'a rien dans les mains !

Maintenant, je lâche, et vieille (ce qui me fait une excuse ?).

Bref, je me prends à rêver d'un dictateur éclairé. Il me semble que l'humanité, actuellement, n'est pas capable d'autre chose.

Pour m'être battue pour que la démocratie s'installe dans la seule association dont je fais encore partie, et en avoir pris plein la tête... je me dis qu'ils ne sont pas prêts, même ces jeunes qui se veulent "cools" et se réclament vaguement des sagesses orientales et de l'écologie plus ou moins Rabbhiniste". Mais bon, je ne juge pas. Je ne sais pas ce que je ferais à leur place.

Beaucoup d'entre eux donnent dans tous les panneaux du "développement personnel" (je l'ai fait avant eux). Politiquement, je ne vois pas bien où ça nous mène...

Pousser les gens à lire, à se former, à ouvrir leurs esprits sur le monde (ce qui n'est pas voyager avec des oeillères). C'est tout ce que je peux faire.

Et individuellement, voter France Insoumise, malgré mes doutes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.