Etymologie

Escandorgue et baraque

je ne sais pas pourquoi j'aime tellement l'étymologie. Peut-être parce qu'elle donne une vie personnelle aux mots ?

Bon, je n'y connais rien, et je n'ai même pas fait assez de latin et de grec...

Mais là, voilà un exemple de ce qui peut me réjouir :

Plateau de l'ESCANDORGUE (Les Plans -Roqueredonde). Ce n. est probablement dérivé, avec suff. -ica, du lat. scandula au sens de "variété d'orge", allusion à une culture adaptée à ce terrain (cf. H. Barthés, Saint-Geniès-de-Fontédit, p. 63). Nous sommes moins convaincus par l'interprétation que propose Nègre, TGF, I, p. 322 : scandula au sens de "bardeau" + suff. -ica, c.-à-d. "(montagne) ressemblant à un toit fait de bardeaux"9.

Je viens aussi d'apprendre pourquoi il y a tant de "col de la baraque" : tout simplement parce que, autrefois, on trouvait souvent un refuge placé là pour venir en aide aux voyageurs coincés par la neige, la fatigue, le brouillard ?


J'ai le souvenir, au dessus du village du Coural (commune d'Avène), d'un abri qu'on disait très ancien et qui n'était qu'un seul mur bas et très costaud, qui abritait vraiment bien du vent. Un sensation de calme d'être assise contre lui !(et l’étymologie du mot baraque pourrait bien être barre, ce qui conviendrait bien à ce mur).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.