Pré vert ?

Quand on s'appelle Prévert, on est forcément écologiste, la preuve :

"...

 faut que tout le monde soit poli avec le monde ou alors il y a des guerres... des

épidémies des tremblements de terre des paquets de mer des coups de fusil...

Et de grosses méchantes fourmis rouges qui viennent vous dévorer les pieds pendant qu'on dort la nuit. »

Réveillée par un poème cité dans les commentaires d'un billet sur le bruit, je me suis baladée dans Prévert, et j'ai trouvé ça.

(le poème s'appelle "soyez polis"

humble contribution à la nouvelle charte de mediapart ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.