Sans dents, on s'occupe de nous

ce matin, dans le poste, j'entends une dame qui a l'air assez responsable, genre ministre ou quelque chose comme ça, qui présente comme un progrès le fait que quelqu'un sans mutuelle sera quand même "mieux" remboursé par la sécu (mais pas complètement bien sûr) s'il se fait soigner les dents !!!

Cette dame oublie tout simplement que, si tu n'as pas de mutuelle c'est que tu ne dois pas être riche (euphémisme), et que donc, même si tu dois payer "moins" c'est encore trop pour ton budget de folie négative.

Pourquoi y a-t-il encore des gens sans mutuelle. N'est-ce pas plutôt la question qu'elle devrait se poser.

Avec le minimum vieillesse, je n'ai pas droit à l'aide à la mutuelle. Je paie donc plein pot, et, pour éviter de mettre ma fille un jour dans l'embarras, j'ai pris la mutuelle maximum. Ces 110 euros par mois pèsent lourd sur mon budget (10 euros d'augmentation en 2 ans), et cependant, quand je vais chez le dentiste, j'ai toujours une partie qui n'est pas remboursée ! (rien pour cette dame, de l'ordre de 5 à 6 euros, mais pour moi, c'est deux repas sans légume et sans viande de plus... (je suis une grande spécialiste des crêpes : t'as même pas besoin d'acheter du pain). Et en fin de mois : chapatis (t'as même pas besoin d'acheter des oeufs).

Il va falloir que j'attende 2020 pour avoir droit à un dentier gratuit... et d'ici là, que va-t-il se passer...

Tout ça, c'est pas pour attirer votre pitié, j'en ai rien à faire de votre pitié... c'est juste pour vous mettre au courant, essayer de réveiller vos consciences politiques, essayer de vous réveiller : Y A URGENCE ! ET vous, révolutionnaires de salon, vous faites la bouche de travers en évoquant la FI et son leader actuel, Melenchon.

Réveillez vous : vous vous croyez révolutionnaires, vous n'êtes que des embourgeoisés à l'inconscient pro-capitaliste, et qui font tout, inconsciemment mais en fonction de leurs intérêts à court terme, pour rester dans la situation actuelle, où leur confort est encore sérieusement assuré, quoiqu'en disent leurs gémissements revendicatifs et inefficaces.

je dis "vous" parce que je parle à une galaxie de gens qui croient avoir une conscience politique mais dont l'énergie est pompée par les luttes "internes" (au sens étroit ou au sens large allant jusqu'à inclure la "gauche") , ou par un inconscient qui connait mieux qu'eux leurs intérêts économiques fondamentaux.

Même à FI il y a des numéros de ce genre, hélas.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.