Mon député LRDM

Mon député local faisait (autrefois) de grandes déclarations contre la façon dont s'organisaient les études de médecine, avec les prépas privées.

Apparemment, il a échoué auprès du gouvernement actuel : les prépas privées prospèrent toujours à Montpellier.... il parait même que ce sont les profs du public qui les organisent ? ou au moins qui y font cours ? Y aurait pas comme un conflit d'intérêt ?

peut-on penser que les gosses de riches qui auront été ainsi sélectionnés se précipiteront pour aller soigner les vieux dans nos campagnes ou petites villes sans éclat ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.