COVID : je ne comprends plus rien

Toutes ces manifs contre le passe sanitaire me dépassent !

Il me semble que le seul point où il aurait fallu tenir tête, c'est sur son caractère PROVISOIRE !

Mais  comment venir  autrement à bout de ces vagues toujours plus hautes ? et de la sollicitation abusive des soignants des hôpitaux.

Je suis contre les vaccins systématiques et généralisés... car je pense que les maladies ne sont pas uniquement la résultante de l'existence de microbes ou de virus, mais aussi de l'état général d'un humain en particulier, d'une population particulière et de l'humanité en général;

Mais : quels moyens de luttes proposent les opposants au vaccin ?

je pense que parfois il faut faire des sacrifices. J'ai été vaccinée contre la tuberculose, et j'ai côtoyé une tuberculeuse, et j'ai eu une réaction, mais pas de maladie, et je pense que c'était grâce au vaccin; par contre sur les maladies dites "infantiles" il me semble que les vaccins ne protègent pas toute la vie, et que donc un immunité acquise à l'âge où la réaction à la maladie est assez peu dangereuse me semble plus intéressante.

Bref, j'ai une position nuancée et questionneuse sur les vaccins.

Je n'ai pas confiance non plus dans les distributeurs de médocs et de vaccins, dont les actionnaires n'ont peut-être pas forcément comme but principal la bonne santé de l'humanité (pour eux, ça serait la "ruine" non ?).

Ils ont réussi à me rendre malade avec leurs médocs (dont la pilule contraceptive à ses débuts, un vraie catastrophe) - alors pourquoi leur ferais-je confiance ?

j'ai choisi le pari de me faire  vacciner cependant, car je ne vois pas d'autre issue possible pour le moment.

Bien gentil de critiquer, mais que proposent-ils à la place ?

Je ne juge personne, je trouve très difficile d'avoir des éléments de jugement "objectifs" quand on apprend que la revue "Lancet" publie des articles bidons, on se demande à qui on peut faire confiance.

Transparence et rigueur extrêmes, dans les recherches scientifiques comme dans les réalités économiques, il me semble que c'est là que devraient se situer nos revendications principales pour éviter de sombrer dans le complotisme non étayé.

Bref, je suis paumée !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.