Etouffer l'information

ce matin j'ai écouté une "comique" (France Inter ou France Culture ?)  que je n'ai pas trouvé drôle, mais par contre vraiment intéressante.

Elle décrivait l'étouffement à coup de lois et de décrets de la liberté d'information dans notre beau pays soi-disant démocratique.

Pas le droit d'assister à (et filmer) une charge de la Police en étant épargné par son statut de journaliste,

(pas le droit non plus en tant que journaliste d'avoir un masque pour se protéger des gaz lacrymogènes). (je suppose que les journalistes sur les champs de bataille n'ont pas le droit aux gilets par-balles ?) .

Pas le droit d'être au courant des marchés publics !!!! c'est fini, ce n'est plus publique...

(j'y ajouterai le "secret des affaires" qui désormais s'applique aux "associations" qui deviennent de plus en plus, au fil des années, des instruments de politiciens et qui ont intérêt à "marcher droit" et à se contenter d'être de gentils pansements sur les horreurs générées par les décisions de nos politiques).

Tandis qu'on affiche une lutte pour la "bonne" information en luttant contre les soi-disant "fakenews" on prend des mesures pour que l'information "vraie" circule de moins en moins. Dans ce contexte se poser en défenseurs de la démocratie dans d'autres pays est vraiment incroyable !

Bref, en beaucoup mieux dit,

c'est là : https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-nicole-ferroni

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.