Désinstaller Spotify pour sauver la musique en tant que Profession ?

Profession en danger bien avant l' arriver de la COVID, la création musicale en est maintenant a lutter pour son éxistence même. Et si la solution était là, devant nous, a porté de main, et n 'attendait plus que votre participation pour venir a bout de ce problème qui dure depuis presque 20 ans ?

Pour la musique en tant que profession survive a la pandémie, il faut se débarrasser du model à la Spotify de stream illimité en échange d' abonnement mensuel. Cela ne fonctionne pas pour le domaine de la musique. Les musiciens boycottent de plus en plus cette application et devrait logiquement donc bientôt suivre également le "gros" des consommateurs si le mouvement continue a s' accentuer. La meilleurs facon de supporter les créateurs pendant la pandémie est d' ouvrir un compte sur un site tel Bandcamp par ex (c' est a dire des sites de vente directe, du musicien a l'auditeur final, sans intermédiaire a part un petit 15 pourcent en général) et acheter la musique en haute qualité directement a l'artiste. En outre, le streaming est gratuit pour ceux qui préfèrent streamer en mp3 plutôt que de télécharger.

Les app de streaming utilisent le schema ancien de distribution de disques vinyles et CDs, ou le label, le distributeur, et le détaillant sont autant d 'intermédiaires entre le publique et l' artiste. Autant il est compréhensible d' avoir eu besoin de ces intermédiaires a l' époque ou il existait des milliers de commercants détaillants et quand un CD se vendait 20 euros, autant il est ridicule de nos jours de continuer a payer quelqu'un qui va simplement donner votre musique a Spotify, et prendre une commission sur les 0,000x centimes que représente chaque stream, et finalement partager ce qu'il reste avec le label, car bien entendu il reste les autres membres du groupe, peut être un auteur etc . Ceci ne peut évidement pas fonctionner a long terme, surtout dans un monde ou les musiciens ne peuvent plus se produire en publique.

Désinstaller Spotify ne prend que quelques secondes, et nos artistes préferés ont tous très sans doute un compte sur une autre app ou ils communiquent directement avec leur publique, ou la musique est sans doute plus "fraiche" et ou il y a souvent des petites exclus. Le streaming y est gratuit et ceux qui le veulent peuvent apporter leur support en étant sure que l'artiste va toucher le gros de la somme en téléchargeant d'une qualité de son souvent supérieure a celle des CDs, car si il y a un avantage avec la musique digitale c'est bien celui-ci (sauf si on stream bien sure), qu'ils peuvent écouter sur tout support sans l' aide d' aucune app a part un bon vieux player (et qui ne vous espionnera pas au passage, lui). Rappelons que l'incroyable innovation que vient d'annoncer Spotify au sujet de la qualité future de leur stream n'est en fait, pour ne pas rentrer dans les détails techniques, qu'une tentative de se rapprocher de la qualité qu'offrait jadis les CDs. Mais a l' heure ou j'écris ces lignes, le streaming de musique reste la pire qualité sonore que l'on nous a proposé comme "support" depuis l'invention de la musique enregistrée. Le tout a l'heure ou les disques dures ne valent presque plus rien et ont la capacité de stocker toute la musique dont on a besoin, dans une définition plus haute que celle du CD. C'est un gagnant/gagnant, au final ni le publique ni les artistes n'ont besoin d' app géantes et sortent gagnants de "dealer" directement ensemble, et peuvent enfin profiter de la technologie que nous offre les années 20, mais celle au service de la musique plutôt qu'au marketing.

Courage a tous, que vive la musique et j' espère a bientôt sur les dance-floors et dans les salles de concerts

Peace

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.