La place du Handicap dans le monde du travail.

Quelle place pour les personnes handicapées dans le monde de l'entreprise? Le Président, Monsieur Ludovic Zanker a soulevé cette question à travers sa Tribune. Il expose des chiffres à l'appui et il expose une réelle inégalité encore en France par rapport à certains pays de l'Union européenne, qui eux sont avancées sur la question.

linsertion-de-personnes-en-situation-de-handicap-en-entreprise
Quelle place accordons-nous vraiment aux personnes Handicapées dans le monde du travail, mais dans notre société ?

Les inégalités continuent d'accroître dans le milieu, très peu d’entreprises veulent s’engager à prendre une personne handicapée au sein de leur entreprise, pour des raisons de temps à les former, mais aussi par discrimination.

Les entreprises de plus de vingt salariés ont ainsi obligation d’embaucher un quota de 6% de travailleurs handicapés, mais elles ne sont que 27% d’entre elles à l’atteindre.
C’est beaucoup trop peu dans notre société, la France a du retard par rapport à ses voisins européens.

Malheureusement, pour les métiers classiques sont à la peine. Même si les mentalités ont évolué, 65% des PME embaucheraient davantage de personnes handicapées si les démarches administratives étaient plus simples et facilitées. 33% pour les TPE auraient l’intention d’embaucher au moins une personne handicapée s’ils avaient une meilleure information en amont.

Si nous réfléchissons bien sûr le fond du problème, est – ce qu’il faudrait des lois plus strictes et encadrées afin de dissuader les employeurs à faire plus d’efforts ?

Il est normal et juste dans notre société d’embaucher des personnes handicapées, qui eux peuvent tenir un poste et répondre aux besoins dans certaines de nos entreprises en France.

Nous avons du retard aussi sur les infrastructures dans les lieux publics, prenons la ville de Paris, comment une personne à mobilité réduite en fauteuil roulant peut prendre le métro ? Il lui est impossible de le prendre, il est obligé de prendre le bus. Mais aussi certaines de nos institutions du service public ne sont pas adaptées dans certaines villes de France, c’est aussi un sujet qu’il faut soulever, enfin certains logements sociaux ne sont pas adaptés à leur handicap, c’est le pot de terre contre le pot de fer entre les bailleurs sociaux et le locataire reconnu comme handicapé.

Quelques chiffres…

Elles sont 938 000 … sur 2,7 millions de personnes reconnues handicapées.

Elles ont 50 ans et plus (contre 32 % pour l’ensemble de la population), et à 54 % ce sont des femmes (contre 49 % pour la population active dans sa globalité).

Le niveau d’éducation est révélateur : seulement 24 % ont une qualification niveau Bac ou plus (alors que 49 % de la population a un niveau d’étude supérieur).

Si elles sont majoritairement dans le privé (70 %), 119 051 personnes travaillent dans un ESAT et 34 229 dans une Entreprise Adaptée. Seulement 8 % travaillent en indépendant.

Les demandeurs d’emplois…

Le taux de chômeurs handicapés augmente : + 4,7 % par rapport à 2016, et donc 513 505 personnes sont sans travail (à fin 2017). 49 % de ces demandeurs d’emploi ont 50 ans et plus (contre 25 % pour la population globale).

L’inégalité se fait également ressentir quant à la durée du chômage : 57 % sont sans emploi depuis 1 an (45 % pour la globalité des demandeurs), et ils restent plus longtemps au chômage : 804 jours contre 602 pour les valides.

La première ville en France à avoir mis des dispositions pour les personnes handicapées que ce soit au niveau des infrastructures et de l’emploi, c’est la ville de Bordeaux sous les mandats de Monsieur Alain Juppé.


Vous pouvez vous informer sur les personnes handicapées dans le monde du travail en cliquant ce lien ci-dessous.

 
EMPLOI ET HANDICAP

https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/emploi-et-handicap/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.