La démocratie en France est en danger, face aux nombreuses affaires judiciaires!

Nous sommes à deux mois et demi du premier tour de l'élection Présidentielle, certains candidats ont des affaires judiciaires pour détournement de fonds à des biens personnels. L'affaire François Fillon est la plus cinglante, mais surtout c'est un coup dur pour l'image du parti Les Républicains, sans compter les affaires judiciaires de madame Lepen ou de M.Macron. La démocratie est en danger.

16665356-10211768843198400-5180690464279534373-o
"Qui l’aurait cru un instant que l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy serait dans la tourmente de la justice?

Entre les emplois fictifs ou supposés à l’égard de sa femme Pénélope et de ses enfants qui à l’époque étaient étudiants tous les deux, je le précise.

Ce qui est choquant sur le plan de la morale, ce sont les sommes exorbitantes, alors que les assistants parlementaires ne sont pas rémunérés 10.000 euros brut me semble-t-il? Ou encore des étudiants à 3000 euros.

Soit une jolie somme de 900.000 euros, dont le journal le Canard Enchaîné et à l’appui montre les faits.

Alors, que M.François Fillon continue à nier dans ses meetings, lui-même au vu de son comportement, il ment, pourquoi continue t-il dans cette voix dangereuse?

Un jour ou l’autre tout se sait, mais non il préfère continuer sur ce chemin très miné, ce que je ne comprends pas, au parti Les Républicains ont le soutiens encore, à vrai dire c’est le bal des faux culs.

Mais ils ne le sont pas tous, car les Sarkozystes résistent et persistent à ce qu’il y ait un candidat de changement, si la justice le condamne.

Aux yeux des Français, du peuple de France, ils demandent des comptes et une condamnation ferme, car l’argent du contribuable ne sert pas à servir ses intérêts personnels, mais bien les intérêts de la nation.

Mais le cas de François Fillon est loin d’être fini, car j’en appelle aux associations à se tenir prêt si jamais, il y a un non-lieu par la justice, ainsi aux Français à descendre dans la rue, pour montrer cette injustice. Les élus n’ont pas tous les droits et encore moins de faire tout et n’importe quoi. "

Nous y voici, loin de la France, mais c’est bien en Belgique au Parlement européen, qu’une certaine madame Lepen vient de se faire prendre la main dans le pot de confiture, en payant avec l’argent du contribuable Belge, certains membres de son cabinet au siège du Front National à Nanterre, Nanterre c’est en Belgique? Je ne le savais pas... Un peu de sérieux, après l’affaire de François Fillon, je voudrais aussi dénoncer madame Lepen, qui elle a aussi profité pas loin de 390.000 euros détournés pour payer son garde du corps ou encore des assistants parlementaires fantômes, ou encore certains cadres de son parti en France à Nanterre bien sure.

Je remercie l’ancien président du Parlement européen d’avoir saisi la haute autorité de la fraude de cette institution.

La justice a rendu son verdict, madame Lepen est reconnue coupable, elle devra rembourser cette somme, de ce fait, elle ne le fera pas, mais le Parlement européen déduira sur son salaire cette somme.

Enfin, puis-je dire le cas d’Emmanuel Macron ai très douteux certes, il n’y a pas d’affaire judiciaire, mais il pourrait en y avoir une, si le ministère de l’économie et de finances porte plainte, effectivement, M.Macron alors ministre de l’Économie a utilisé dans le cadre de sa fonction 120.000 euros pour son parti En Marche, c’est interdit par la loi. Mais en plus, le Canard Enchaîné se penche aussi sur l’Elysée qui va aider en catimini le candidat Emmanuel Macron à lever des fonds, ces fonds pourraient être que ceux du contribuable selon une source de l’Elysée. Mais qui est le père spirituel de M.Macron? C’est François Hollande, Président de la République.

Mais c’est vrai on ne peut toucher à l’ancien ministre des Finances, car circuler, il n’y a rien à voir, mais si justement, après avoir conversé par mail avec un juge du TGI de Paris, il m’informe que l’association AntiCor allait se charger de cela, et il va demander chez le candidat de mettre en ligne ses comptes de campagne de A à Z.

Le candidat Macron ne l’a toujours pas fait à ce jour.

La démocratie en France est en danger avec ces affaires judiciaires, il est temps d’y mettre un terme.

Car nos impôts ne servent absolument pas à enrichir nos élus pour certains, je le précise, car tous  ne le sont pas, mais il faut être prudent.

Il est temps de faire une loi stricte et sans appel pour certains élus qui se servirait et non l’intérêt général.

La démocratie est en danger, car ses crimes financiers profitent à une seule personne, madame Lepen, dont certains journalistes ne font pas des tonnes, par rapport aux cas de MM Fillon ou Macron.

Le peuple de France à vous de choisir dans les urnes au premier et au second tour de cette Présidentielle de mai 2017.

Ludovic ZANKER

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.