M.Emmanuel Macron est bien responsable en partie de la fermeture de Whirlpool Amiens

Comme suite à la venue de la candidate de Me Lepen sur le site de Whirlpool à Amiens et à la rencontre des ouvriers de cette entreprise, M.Macron dénonce une récupération politique, mais en plus il se fait passer pour un président de la République en envoyant balader certains journalistes. Les ouvriers ont pris à par le candidat Macron, suite à la fermeture de cette entreprise qui verra le jour.

000-nu69p
Le dossier Whirlpool est un dossier sensible et brulant pour le candidat Emmanuel Macron, car il était en charge de ce dossier à l’époque quand il était ministre de l’Economie et de l’industrie, il y a deux ans.

Il fallait s’y attendre que les ouvriers et les syndicats lui tombent dessus, afin de lui faire comprendre que c’est en partit de sa faute, si le site de Whirlpool à Amiens fermera dans deux ans, suite à des décisions politiques venant de la part du candidat Macron.

D’ailleurs, il ne peut mentir face aux ouvriers et aux syndicats en place, car certains journalistes sur place, lui fait rappeler cette fermeture avec celle d’Alstom, qui a été sauvée et qui fermera ses portes après 2020.

M.Macron n’assume pas ces responsabilités et ces décisions politiques, de vouloir ouvrir la concurrence aux entreprises, de les mettre face à d’autres, on en voit le résultat, certains ferments, d’autres restent car la France à un atout majeur, nous avons un savoir-faire.

Mais au final, et sans défendre la candidate du Front National, Me Lepen, elle a raison de vouloir le patriotisme et notre savoir-faire, et de rendre nos entreprises plus attractives sans les mettre en concurrences entre elles.

D’ailleurs, les ouvriers et les syndicats lui ont dit sur place en l’interpellant, que quelque part Me Lepen sur ce point à raison, pourquoi nier la vérité.

Pour ma part, il est responsable de cette fermeture, il est trop tard de la sauver, car cela fait 2 ans que les salariés du site souffrent, ils n’ont pas eu de réponses à leurs vrais problèmes, et comme tous les 5 ans les candidats viennent leur promettre de belles paroles, comme l’a fait M.Macron.

Pour moi, il n’est pas digne de représenter le monde des ouvriers et des salariés et encore moins les syndicats, car de toute façon, la fracture entre nos élites et le monde du travail est réelle et trop importante.

Il nous faudrait un candidat proche du peuple, qui lui connait le monde de l’entreprise, du moins qui a les mots pour rassurer, et avoir un plan, comment faire pour sauver ces entreprises qui ferment, face aux patrons voyous.

Je remercie la parole de M.François Ruffin, candidat aux législatives dans la circonscription d’Amiens, responsable du journal satirique Fakir. Il a su donner les bons mots justes face à M.Macron, qui a essayé d’embaumer avec ces belles paroles les salariés du site.

A mon avis, le vote Macron, comme le vote Lepen n’est pas la solution pour les ouvriers et les salariés, ils devraient voter blancs, car de toute façon aucun des candidats n’a de vraies solutions pour arrêter les licenciements et maintenir une entreprise sur le sol français.

La seule solution, mais M.Macron ne le fera pas, car il défend trop les grands patrons de la finance, moi j’aurais demandé le remboursement des subventions et des aides de l’Etat, et avec ces sommes, les salariés comme les ouvriers, ils auraient eu une bonne indemnisation, ou une bonne requalification dans une entreprise sure du moins.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.