Snapchat: les filtres qui divisent la communauté transgenre

Des poils sur le visage d'un homme, diantre mais pourquoi la nature est aussi homophobe et transphobe ?

Il faut lire cela pour le croire, je suis toujours aussi atterré en lisant de telles inepties, dans quel monde vivons-nous ?

article joint dont une analyse de Rose Dommu, un journaliste transgenre...

Le changement de sexe n'est pas une blague, et ceux qui participent à ce chantier ne sont pas des farceurs, tiens donc pourtant le docteur John Money fut à la fois un charlatan et probablement un grand humoriste au cynisme dantesque. Son cobaye humain est mort à cause de ses expériences, faut-il le rappeler ? 

Ainsi, selon le lobby LGBT, nous serions tous des ignorants car nous acceptons ce que nos parents et la nature nous ont offert et ceci sans pratiquer le déni et fuir la réalité. Nous sommes faibles et réactionnaires car nous refusons le progrès à cause de la peur ayant pris le dessus sur notre raison.

Bientôt nous devrons nous excuser d'être équilibré, d'avoir une réflexion cohérente, une morale et des valeurs humaines, blâmons nous aussi de ne pas être homosexuel ou transgenre, tout est de notre faute. 

Voici donc les préoccupations de nos sociétés progressistes. Des gens sont discriminés quotidiennement sur la base de leur statut social mais nous sommes là à dispenser notre énergie pour des futilités comme celles-ci.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.