Vincent Lambert otage de l'extrémisme religieux

l'euthanasie ou le respect de la volonté du patient

Qu'est ce que la vie si ce n'est pouvoir inter agir avec notre environnement et les autres êtes vivants or ça n'était plus le cas de Vincent Lambert.

Notons que Vincent Lambert ne mourra ni de soif ni de faim contrairement à certaines déclarations diffusées par nos médias. 

La solution est l'implémentation sur la carte vitale des prérogatives du patient concernant ce genre de cas, à savoir désire t-il être mettre fin à ses souffrances si son pronostic vital est sans issue.

Cela a déjà été proposé…mais visiblement trop complexe à réaliser…?!

Pour le moment rien n'est prévu sur la carte vitale alors chaque citoyen français doit procéder par le biais d'un papier libre remis à l'un des membres de sa famille et dans lequel est exprimé ses attentes s'il se retrouve dans un état végétatif.

Une partie de la famille de Vincent Lambert s'est démarquée par leur fanatisme religieux, voici donc des extrémistes chrétiens, des personnes dans l'incapacité d'adapter leur pratique multi-millénariste à notre époque. Le maintien en vie de Vincent Lambert, ceci à l'aide des lois de la République et des machines, était-ce vraiment cela le message de Dieu ?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.