Notre-Dame de Paris brûle, gilets jaunes aux oubliettes

 

5cb732c81605c_833f03290dfba325818c63c59cd0726a.png

 

 

Je suis effaré par tout ce que j'entends quotidiennement dans nos médias français. La propension à la propagande et au collaborationnisme a atteint un stade critique. Le mouvement des gilets jaunes a contribué à amplifier ce constat, divisant les français, puis exacerbant le clivage entre les riches et les pauvres. Rappelons que les principaux médias français sont la propriété des grandes fortunes françaises, cela implique évidemment la fabrication du consentement de l'opinion publique via la totale dépendance de nos médias à l'égard de leur main nourricière. Ainsi la soumission et le collaborationnisme sont les atouts majeurs pour faire carrière sous la lumière artificielle des projecteurs, aussi bien dans les médias que dans le show-biz.

 

 

 

Avons-nous entendu parler d'une mobilisation des riches ou du show biz français concernant la problématique des gilets jaunes ?

 

 

 

En revanche nous avons pu admirer l'extrême réactivité de ce milieu aseptisé concernant l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Mieux encore, je viens de découvrir que, le samedi 20 avril 2019, serait diffusée sur France 2 une soirée spéciale dédiée à une nouvelle levée de fonds afin de rebâtir Notre-Dame de Paris. Le téléspectateur aura ainsi l'immense privilège de découvrir la nouvelle troupe de Notre-Dame de Paris introduite pour l'occasion. L'opportunisme de la noblesse française n'a t-elle pas de limites ?1

 

 

 

La lecture des événements par l'émotion et non par la raison relève du sensationnalisme médiatique, aucun intérêt notable sauf si nous mettons de la perspective entre le comportement idoine des médias et celui du pouvoir étatique. En effet l'instrumentalisation politique de l'incendie de Notre-Dame de Paris fut immédiate, un exercice de démagogie présidentiel pour tenter de se rapprocher des français. Un échec. Un Président responsable n'annule pas un discours attendu par les français, sur fond de crise sociale, au motif qu'il a un rosier abîmé dans son jardin. A croire que le patrimoine français reposait sur la seule cathédrale de Notre-Dame de Paris, aberrant.

 

 

BBW9eRp.jpg

Hommage de la marine nationale à Notre-Dame de Paris (twitter)

 

 

 

L'élite internationale n'a guère été ému lorsque l'armée américaine a détruit le patrimoine irakien, ce fut acceptable ou bien encore quand les talibans ont détruit les bouddhas millénaire de Bamiyan et plus récemment avec le site de Mes Aynak menacé par les chinois. Aucune collecte internationale n'a été mise en place pour les préserver ou les reconstruire, aucune campagne médiatique, aucun concert du show-biz, juste le mépris international. Seule la culture française aurait un intérêt, un comble venant la part d'un Président qui a explicitement déclaré que la France n'avait aucune culture. Toujours est-il que j'ai parfois honte d'être français quand je pense à ce nombrilisme légitimé par tous les puissants prêts à soutenir le financement pour la restauration de l'arrière boutique du Président Macron.

 

 

 

Les intellectuels du nouveau monde de Macron prétendent qu'il ne faut pas opposer les choses mais en réalité nous raisonnons en partie à l'appui de comparaison, c'est basique, oui il s'agit de confronter au moins deux choses. Ces hurluberlus des médias postillonnant dans leur micro devraient se renseigner sur le concept de comparaison utilisé pour mettre en exergue des différences, des similitudes et enfin établir la relation entre le comparé et le comparant.

 

 

 

Le monde nouveau ou le renouveau selon Emmanuel Macron n'est autre que le néolibéralisme américain2 appliqué par la France mais avec trente ans de retard. La belle boutade. Oui toujours l'influence de l'Oncle Sam, le modèle est toujours celui des américains jusqu'à preuve du contraire. Certains voient la Russie ou la Chine comme modèle mais nous n'y sommes pas encore. Aujourd'hui n'est pas le futur ou un fantasme, c'est le présent, et le passé m'est témoin. La matrice américaine fonctionne depuis un siècle, chacun jugera de l'équilibre des forces et de l'égalité qui règne sur notre planète grâce à cette énième puissance impérialiste. Le modèle économique est celui des Etats-Unis, la révolution sexuelle vient des Etats-Unis, la première industrie pornographique est américaine, la plus gros consommateur de drogue est encore américain, le progrès technologique comme internet vient des Etats-Unis ou encore la propagande est également née aux Etats-Unis. Nous sommes toujours actuellement submergé par la puissance impérialiste américaine.

 

 

 

 

 

Propagande des médias

 

 

 

Pour illustrer la propagande médiatique et l'asservissement des journalistes à l'égard du pouvoir étatique, citons l'exemple d'une niçoise, âgée de 73 ans, Geneviève Legay, dont la version des faits fut niée par absolument tout ce qui incarne l'autorité en France comme celle du procureur de Nice, du ministère de l'Intérieur, d'un syndicat de police, et bien entendu des médias. Depuis aucun mea culpa n'a été formulé de la part de ces personnes dites « compétentes » et « responsables ». Ceux qui osèrent soutenir madame Legay furent cataloguées comme des complotistes anti-flics.

 

 

 

A ce jour, madame Legay est encore hospitalisée après avoir subie une charge policière vers la fin du mois de mars 2019 lors d'une manifestation pour les gilets jaunes. Elle est actuellement soignée pour plusieurs côtes cassées et des fractures au crâne.3 Est-ce objectif et respectable et objectif que des journalistes fassent passer une honnête citoyenne âgée de 73 ans pour une malade imaginaire ?

 

 

 

Notons que ce phénomène propagandiste ne date pas d'hier mais nous atteignons des summums de malhonnêteté alors que la mission du journaliste est de s'assurer de la diffusion d'une information objective et vérifiée. Or nos médias agissent comme un relais de propagande étatique depuis le début de la crise sociale que nous traversons actuellement. Nous pouvons mettre au défi n'importe quelle personne de nous citer un seul masse média français partisan des gilets jaunes. Quid des médias tels que Le Figaro, Le Monde, Libération, Le Parisien, Le Nouvel Obs, L'Express, TF1, France 2, France 3, BFMTV, RMC etc... Et c'est ainsi que l'on juge du niveau de liberté et de démocratie d'une nation, en temps de crise, au moment où le peuple a le plus besoin d'informations impartiales et objectives.

 

 

 

Le système français entier relève du copinage et du pantouflage, les conflits d'intérêts sont légions et l'enquête relative à madame Legay est en la parfaite démonstration. Selon MediaPart, cette investigation fut menée par la concubine du commissaire de police incriminé par les faits.4

 

 

 

 

Chaque citoyen français devrait prendre connaissance des prérogatives diligentées par les parquets de justice dont la feuille de route est celle appliquée par nos officiers de police judiciaire, impuissant à satisfaire les doléances des citoyens français. Ce fut pour cette raison que le sénateur Hugues Portelli posa une question sur la thématique suivante : « l'obstruction au droit de déposer plainte ».5 De nombreux officiers de police judiciaire, notamment en Seine et Marne, refusèrent et refusent encore de prendre des dépôts de plainte en vertu des consignes du parquet de justice.

 

 

 

La répression routière, ça c'est un vrai boulot de flic, très utile, criminaliser les usagers de la route, quelle trouvaille. La tolérance zéro sans même un bonjour. En revanche qu'ont ils prévu pour le revendeur d'une arme létale telle que la voiture ? Qu'ont prévu nos politiques comme sanctions pour les producteurs de ces armes létales ? Le concessionnaire et le fabricant doivent bien se gausser face à ces paradoxes honteux. Non celui qui paie la note est toujours le même, monsieur ou madame X, les pigeons de service. Là encore la propagande d'Etat a fait son office, leur objectif étant de conditionner le peuple à l'acceptation des radars sur nos routes tout en leur fournissant une raison fallacieuse. La pilule excès de vitesse égale cause accidentogène n'a jamais été digéré par les français dotés d'un minimum de jugeote. La vitesse est et restera une circonstance aggravante mais en aucun cas la cause d'un accident.6

 

 

 

 

Un autre boulot de flic soutenu par les médias, éradiquer la mouvance gilets jaunes par la répression, un nombre d'interpellations dantesques et des centaines de blessés. Nous pourrions aussi évoquer le cas de Jérôme Rodrigues dont les médias ont immédiatement nié l'utilisation d'un flashball lors d'une énième manifestation des gilets jaunes. L'objectif étant de couvrir les forfaits de la police nationale, intrinsèquement ceux du Gouvernement français. Or la blessure de Jérôme Rodrigues est la meilleure preuve qu'il puisse apporter puisqu'elle est le stigmate de l'impact d'un flashball, concentré sur la zone de l'oeil, et non de projectiles éparses provenant d'une grenade de désencerclement. Nous pourrions aussi insister sur ces procédés pervers des médias consistant à stigmatiser le peuple français qualifié d'antisémite, d'homophobe et de raciste. Un comble pour un pays dont les médias diffusent quantité de séries dans lesquelles défilent des homosexuels affichés n'apportant rien au scénario. Ainsi le héros était homosexuel, cela a-t-il une incidence sur le développement de l'histoire ?!7 La France serait antisémite, un comble pour un pays soutenant ouvertement Israël et qui porte sur ses seules épaules le fardeau de la Seconde Guerre Mondiale pendant que l'Allemagne se pavane. La France serait un pays raciste, un comble pour un pays qui attirent autant d'étrangers. Ces migrants ne seraient-ils pas quelque peu sado masochistes d'entreprendre un tel voyage migratoire sachant que leur pays de destination est aussi raciste que la France ? Encore une autre absurdité française, un pays prêt à accueillir des enfants syriens mais incapable d'assurer un service de protection de l'enfance respectable sur le territoire français, spectateur des maltraitances infantiles, la rubrique nécrologique de leurs exploits doivent être plus consistantes que leurs réussites. Aussi déplaisante que soit la réalité, elle est ce qu'elle est, libre à chacun de se voiler la face.

 

 

 

Les riches

 

 

 

Les « pauvres » riches, sans soutien et sans défense, sont en souffrance et vivraient dans la peur alors qu'ils devraient être considérés comme des héros de la nation selon le verbiage médiatique de leurs marionnettes, ces pingouins en costard cravate branchés sur prompteur et oreillettes, tous généreusement rémunérés par leurs maîtres. Selon eux la jalousie et la haine guideraient les français dans leur critiques, en voilà un raisonnement à la fois totalement arrogant et puéril. Il serait donc légitime de voir des êtres humains gagner 1.000 fois plus qu'un autre et de quel droit si ce n'est par pure vanité ? Personne ne répond à cette question et ils sont peu à critiquer les super-riches, le courage manque, il est plus simple d'être concupiscent et mielleux à leur égard. Alors que ces demi-dieux prouvent leur valeur car est-il seulement concevable de voir un être humain en capacité de pouvoir décider seul de notre avenir ? A ma connaissance les riches ne sont ni des génies ni des dieux pour disposer ainsi de la vie d'autrui. J'invite ces personnes à justifier leur salaire, leurs horaires de travail, à nous expliquer qui gèrent leur vie, s'habillent-ils seuls, sont-ils nourris à la becquée comme dans des établissements pour personne dépendante ? Conduisent-ils seuls ? Quelles sont les conditions de leur facilitation bancaire ? Savent-ils écrire leur discours seul ? Ou savent-ils seulement se pavaner dans des soirées guindées pour exposer leurs derniers achats clinquant chez LVMH ?

 

 

 

Et puis, et puis... que fuyait Bernard Arnault vers les Etats-Unis en 1981 ou bien pourquoi avoir demandé la nationalité belge ? Sans doute une tentation touristique éveillée par une fiscalité attrayante.8 Et pourtant c'est bien en France et grâce à la France donc aux français que monsieur Arnault est devenu ce qu'il est aujourd'hui. Alors qui devrait dire merci et à qui ?

 

 

 

Pourquoi une partie du peuple français considère que ces riches se servent de cet événement pour se faire leur auto-promotion ? Simplement car les travaux de rénovation de cette bâtisse multi centenaire étaient antérieurs à cet incident pyrotechnique et n'avaient jusqu'alors fait réagir aucun d'entre eux. Non, aucun ! Il aura donc fallu un incendie et une surexposition médiatique pour voir les fortunes françaises se manifester à l'image de LVMH cité à maintes reprises sur les ondes de RMC via le dévoué Eric Brunet.

 

 

 

Ces mêmes médias nous rappellent ils comment est né LVMH lorsqu'ils font l'apologie des super-riches ? Absolument pas. D'où provenait l'investissement de monsieur Arnault pour l'acquisition de Boussac Frères, propriétaire de la filiale Christian Dior ?9 Sûrement pas de la poche de la famille Arnault qui n'avait pas les fonds nécessaires. Enfin, une dernière observation, une société démocratique quelconque a-t-elle nécessairement besoin du luxe comme secteur d'activité ? Cela apporte t-il quelque chose d'utile à la société ? A mon humble avis LVMH est l'incarnation même du superflu et de l'indécence. Une dernière devinette en bonus pour ce cher Eric Brunet, combien de salariées ont perdu leur emploi chez Boussac Frères après son rachat par la famille Arnault en dépit des promesses de conservation d'emploi ?

 

 

 

Les monologues journalistes sont choses aisées, la confrontation des idées est chose risquée en ces temps de castration intellectuelle.

 

 

 

La mendicité auprès des banques et auprès de l'Etat français ça peut rapporter gros. Voilà comment Boussac Frères a été racheté par la famille Arnault. et on s'extasie aujourd'hui pour un pourboire versé à grand coup médiatique dans le but de rebâtir Notre-Dame de Paris ?! Je rappelle tout de même que nous parlons ici d'un homme détenant la quatrième fortune du monde et dont le don est une anecdote ramené à la proportion de sa fortune. Admirons plutôt la générosité de ceux qui n'ont rien et qui ont versé 50 euros pour cette cause obsolète, la proportion sera plus considérable et leur générosité plus honorable. J'en appelle au bon sens et à la raison avec ce petit calcul :

 

 

 

La fortune de Bernard Arnault est évaluée à 73 milliards d'euros en 2018 selon le magazine Challenges. Rapportons 200 millions d'euros de don à la somme de 73 milliards d'euros = 0.27% de sa fortune estimée.

 

 

 

Un citoyen français versant un don de 50 euros avec une épargne s'élevant à 10.000 euros = 0,5% de son épargne. Il faut donc relativiser cette générosité claironnée et honorée par nos médias car il ne s'agit en réalité que d'un modique pourboire.

 

 

 

Ce cher Eric Brunet semble avoir une admiration totale à l'égard des riches, à l'instar de ses compères équipés d'un prompteur, d'une oreillette et de leurs fiches, à tel point qu'on se demande si ces journalistes ne souffrent pas d'un handicap au niveau cognitif. Des journalistes ventriloques, c'est cela oui ! Il n'existe aucune culture anti-riche, tous ces concepts inventés par nos médias mettent en exergue un autre problème majeur, outre le fait qu'ils soient tous idéologiquement soumis, leur compétence pour faire avaler des couleuvres au peuple français laissent clairement à désirer. En substance, résumons le fonctionnement des médias dominants français : vous êtes contre eux donc vous êtes complotiste, anti-riche, antisémite, homophobe, climato-sceptique à tendance islamo-terroriste ou extrémiste de gauche et/ou de droite. Cette mascarade dure et risque encore de durer... Cela est de l'arrogance, du mépris, un manque total de respect à l'égard du peuple français puisqu'on refuse de l'écouter et on nous impose des inepties jour après jour pour nous faire accepter leur monde abscons.

 

 

 

Dans leur élan pro-riche, certains journalistes nous citent Bill Gates en exemple pour représenter l'altruisme récent des capitalistes, formidable Microsoft, formidable Bill Gates qui vient tout juste de planter une graine pour dans un projet d'implant dans le but de lutter contre le virus du SIDA sur le continent africain, et nous voudrions déjà en récolter le fruit ! Une seule fortune entreprend une démarche en apparence humaniste donc toutes les grosses fortunes le font, est-cela la réflexion des journalistes ? N'avons-nous pas un passif en la matière pour nous permettre de tirer des conclusions ? Bien sûr que si, je propose donc deux noms contrairement aux journalistes qui n'en ont proposé qu'un seul pour faire leur apologie pro-riche, ceux de la famille Rockefeller10 et de la famille Rothschild. Pas des moindres, Bill Gates est un pitre à côté, un bouffon. Que chacun se renseigne sur l'implication de ces familles dans les diverses guerres du 20ème siècle pour apprécier réellement ce que les plus fortunés ont accompli, cela nous évitera ces piètres spéculations sur le terrain de jeu et d'expérimentation préféré de l'élite : le continent africain !

 

 

 

Enfin, le mythe de l'éradication de l'extrême pauvreté par un escadron de gros fortunés est toujours d'actualité mais les prétendants sont aux abonnés absents. Voilà un réel défi pour ces psychotiques déconnectés du réel car si ces nobles individus étaient réellement en phase avec le réel alors ils ne pourraient se contenter de se complaire dans la cupidité. Le pouvoir est un poison qui exacerbe l'orgueil de l'homme et l'isole du monde le menant à la psychose.

 

 

 

Notre-Dame de Paris

 

 

 

Quant aux français qui se couperaient les veines pour de la pierre, je ne les comprends plus, la cathédrale de Notre Dame de Paris a brûlé, certes, mais n'oublions pas qui avait construit cet édifice, ce sont des hommes. Le caractère sacré ou historique d'un bâtiment est également attribué par l'homme. Nous observons ici le matérialisme français dans toute sa splendeur et à mon grand désarroi l'immaturité d'une partie de la population qui se laisse promptement emportée par ses émotions ou/et le charabia politico-médiatique.

 

 

 

L'histoire se transmet en premier lieu par le langage mais l'être humain gavé par sa technologie et son confort matériel semble considéré absolument tout comme acquis pour l'éternité. Peu importe qu'un bâtiment s'écroule, son histoire sera transmise par ceux qui en ont conservé l'héritage. C'est le principe de la vie. Posez-vous la question de savoir ce qu'il se passerait si demain tout s'écroulait, tous ces édifices et cette technologie, alors que nous resteraient-ils ? Nous avons nos mains, notre parole, notre mémoire, notre savoir, notre héritage, notre bien le plus précieux, puissions nous en jouir éternellement...

 

 

 

Personnellement je n'ai ressenti aucune émotion singulière telle que celle suscitée par une partie des français vis-à-vis de cet incendie, il n'y a eu aucune victime. Aucune perte à décrier mais pourtant des gens pleurent à chaude larme.

 

 

 

Je ne suis pas croyant cependant voici une simple interprétation biblique de cet événement, qui, bizarrement, n'a pas été formulé par nos médias tant attaché à l'histoire ou plutôt à l'attrait touristique de la France égratigné après cet accident. Rappelons leur que même des ruines se visitent comme celles du Colisée, d'Herculanéum, de Pompéi, ou d'Athènes ou encore les pyramides égyptiennes alors pourquoi pas une cathédrale ?

 

 

 

La cathédrale de Notre-Dame de Paris est avant tout un symbole religieux et catholique, c'est la maison de Dieu. Or que nous dit le message de l'Eternel adressé à tous les français et au monde entier le 15 avril 2019 en pleine semaine sainte ?

 

 

 

Vous vous écartez de mon chemin, je vous envoie un avertissement, une épreuve à surmonter afin de provoquer une introspection. Dans la Torah, que chacun est libre de lire comme un roman de quelques centaines de page, l'Eternel expose à plusieurs reprises l'Homme aux pires catastrophes pour le remettre dans le droit chemin, celui de la foi. Le feu ou la mort par les flammes puis vint la résurrection, celle d'un phénix. Tout cela n'est que métaphore et mysticisme car au-delà de la justice divine, l'homme doit rendre des comptes à son prochain.

 

 

 

 

Frank D.

 

 

1Par le caractère héréditaire de la noblesse, chacun pourra observer que le milieu du show-biz est une famille au sens strict du terme et que dire des grandes fortunes dont les mariages sont toujours arrangés ?

 

2Les années Reagan puis Bush père parachevées en apothéose avec le fils W. Bush. Rappelons encore que Bush père est le premier homme par qui ont été prononcé les mots : New World Order = Nouvel Ordre Mondial lors de la Guerre du Golfe

 

3BFMTV : Affaire Geneviève Legay : La chancellerie demande des explications au procureur de Nice, Benjamin Rieth, 13avril 2019.

 

4BFMTV : Affaire Geneviève Legay: la commissaire chargée de l'enquête est la femme du policier mis en cause, Esther Paolini, 9 avril 2019.

 

5Sénat, question écrite n°9285 adressée au ministère de l'Intérieur, 21 novembre 2013.

 

6En conséquence, la cause d'un accident peut s'apparenter à une erreur de conduite, un problème mécanique, une route mouillée, la fatigue, non respect du code de la route, alcoolémie, et tant d'autres raisons qui n'ont décemment rien à voir avec la vitesse... En revanche la personne accidentée a plus de chance de sortir indemne d'un accident si la vitesse est minime, la ceinture de sécurité effective et avec un point d'impact anodin limitant les dégâts corporels...

 

7Demain nous appartient série diffusée sur TF1 a introduit un transsexuel dans son scénario, Un si grand soleil intégrant un personnage homosexuel diffusée sur France 2 à la même plage horaire, et Plus belle la vie diffusée sur France 3 même topo. Rappelons par qui la France a été représenté à l'Eurovision par Bilal Hassani, autre preuve de l'homophobie française.

 

8Challenges : Le jour de 1981 où Bernard Arnault (LVMH) choisit l'exil aux Etats-Unis pour fuir les socialistes, Jérôme Lefilliâtre, 10 septembre 2012.

 

9Les Echos : Boussac: Bernard Arnault doit rembourser 338,5 millions de francs d'aides de l'Etat, 13 juin 1994.

 

10Historique de la Standard Oil & Co alias ESSO alias Exxon Mobil ou comment soutenir le financement de l'Allemagne nazie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.