Entendu à la radio (reprise)

Entendu aujourd'hui sur France-Culture...

... le porte-parole du gouvernement – ou, comme on dit de nos jours, la personne en charge de la communication dudit gouvernement – se tortiller en justifiant l'abandon de son ministère par F. Bayrou : quand on est ministre, il n'y a même plus besoin d'être mis en examen [pour se retrouver dans l'embarras], des rumeurs et des soupçons et vous voilà en fragilité

Le verbe "fragiliser" était déjà un anglicisme. Le français utilise davantage des périphrases que ce genre de verbe direct. Mais bon, on peut accepter un anglicisme de soixante ans d'âge, les langues évoluent ou périssent, etc. Mais notre personne en charge ne s'en tient pas là : elle est en capacité d'aller plus loin, et M. Bayrou (Mr Bayrou, comme ironiserait un R. Debray) est désormais en fragilité. Le pauvre homme !

Américanismes ? ou simples "éléments de langage" de perroquets ? Je m'en vais écouter BFM-business, car mon cœur balance.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.