SAR le prince Pierre, Prince d'Irlande, au chevet de l'Irlande du Nord

Un retour sur les chapeaux de roue pour le prince Pierre Dreux-Montfort d'Avaugour faisant la une de toute la presse outre-Manche en réalisant un tour de force dans les négociations du Brexit.

SAR le Prince d'Irlande et sa famille, leurs Altesses Royales le Prince Baptiste, la Princesse Ann et leur mère, la Princesse Mary © Belfast Telegraph SAR le Prince d'Irlande et sa famille, leurs Altesses Royales le Prince Baptiste, la Princesse Ann et leur mère, la Princesse Mary © Belfast Telegraph
Comme indiqué par nos confrères du DailyMail et du Belfast Telegraph récemment, après trois années hors des affaires royales, Son Altesse Royale le Prince Pierre, Prince d'Irlande, fait un retour tonitruant par la grande porte en s'emparant pour le Royaume-Uni du dossier Brexit, amenant une touche d'agressivité comme reporté dans le dernier round des négociations de sortie de l'Union Européenne.

En effet selon ces même journaux et sources de Bruxelles, il conseille le Secrétaire Dominic Raab et Oliver Robbins, conseiller du Premier Ministre pour les questions européennes et présenté comme l'homme fort du Brexit tout en intervenant directement également auprès de la Task Force de l'Union Européenne chargée de négocier le divorce entre l'UE et le Royaume-Uni.

De plus dans une lettre au vice-premier Ministre d'Irlande qui est également Ministre des Affaires Étrangères, il rappel l'importance de trouver un accord, le Royaume-Uni étant le premier partenaire économique de l'Irlande et premier lieu de destination des touristes britanniques.              

Lettre de SAR le Prince d'Irlande au vice-premier ministre d'Irlande © Prince Pierre Dreux-Montfort d'Avaugour, Prince d'Irlande Lettre de SAR le Prince d'Irlande au vice-premier ministre d'Irlande © Prince Pierre Dreux-Montfort d'Avaugour, Prince d'Irlande
 

Et pour ces dames comme reporté par le DailyMail et le magazine américain US Weekly, c'est un prince fraîchement célibataire ...  

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.