Novlangue et enfumage N°1

Mare qu'on se foute de ma gueule.

Encore un euphémisme, ou plutôt un tour de passe-passe sémantique, un escamotage de charlatan, une manœuvre d'escroc: Macron demande "des propositions claires pour améliorer la déontologie des forces de l'ordre". La déontologie n'est pas en cause dans ce qui est reproché aux forces de l'ordre. Le problème c'est l'utilisation irraisonnée de la violence d'état, au mépris de ladite déontologie.

Code de Déontologie de la Police Nationale

"Le policier ou le gendarme emploie la force dans le cadre fixé par la loi, seulement lorsque c’est nécessaire, et de façon proportionnée au but à atteindre ou à la gravité de la menace, selon le cas."

C'est d'une hypocrisie crasse que de prétendre vouloir "l'améliorer", cette déontologie, alors que vous vous torchez le cul allègrement chaque jour ou presque avec celle qui est en vigueur actuellement. Il serait plutôt souhaitable que vous la fassiez respecter, cette déontologie, que vous insistiez pour que le: "de façon proportionnée au but à atteindre" soit la règle en terme de violence légale.

Le problème, c'est vous. Le problème c'est que les forces de l'ordre agissent en fonction des ordres qui leurs sont donnés. Le problème, ce sont les consignes de dureté que vous avez formulées et ce à plusieurs reprise en public et sur les média.. Le problème c'est la manière dont vous avez systématiquement couvert et excusé ces derniers mois les excès répétés des forces de l'ordre, excès pourtant si évidents. On a envie de dire, qui crèvent les yeux, si ce n'était pas si tragique pour les victimes.

Vous avez préféré crier au loup et pousser des cris d'orfraies en exagérant la violence des manifestants. Violence que vous avez suscitées de bien des manières, violences que vous avez souvent sciemment déclenchées, puis manipulées, quand vous ne les avez pas tout simplement mises en scène avec vos sbires en civil

Mais qu'attendre d'un président qui à envoyé son Benalla armé à des manifs d'étudiants.

Je vous rappelle que selon la déontologie existante:
" l'autorité investie du pouvoir hiérarchique prend des décisions, donne des ordres et les fait appliquer. Elle veille à ce que ses instructions soient précises et apporte à ceux qui sont chargés de les exécuter toutes informations pertinentes nécessaires à leur compréhension."

Et puis surtout:
" L’autorité hiérarchique assume la responsabilité des ordres donnés."
A quand un tribunal?

 

(Suite à la déclaration de notre président sur la déontologie des forces de l'ordre du 14/01/2020)

En visionnant de nouveau cette vidéo (J'attends....) je remarque qu'il commence par la phrase: " J'attends de nos policiers la plus grande déontologie " Ce qui ne veux rien dire en bon français. Comme notre président a fait des études très poussées je tends à penser que ces barbarismes dont il est familier ne sont qu'une autre sorte d'enfumage. Embrouiller le discours pour engourdir la pensée.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.