Treize et trois

Là-bas dans la nuit noire, ici dans le brouillard,

brusquement dans la nuit les moteurs se sont tus 

et l'on recouvre au sol les corps de nos gaillards

qui, jusqu'à en mourir, pour nous se sont battus.

 

(dramatiques accidents d'hélicoptères, à quelques jours d'intervalle, causant la perte pour leurs familles et pour la France de treize soldats au Mali puis de trois secouristes près de Marseille)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.