Un feu, beaucoup, à la folie

 

A ma jolie

Amazonie,

amas jauni,

âme agonie.

 

     Requiem de Forêts.

 

(la forêt amazonienne en feu)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.