En jaune demain et pas en vert !

...même si j’ai appelé aussi à la « Marche du Siècle » contre le changement climatique et reste solidaire de celle-ci.

Pour nous, demain, et sans mauvaise dialectique, l’enjeu climatique dans ce pays est subordonné D’ABORD à la réussite de l’Acte 18 du soulèvement social en jaune et à sa capacité à porter de nouveau un coup majeur et peut-être décisif au « cap » maintenu par l’Exécutif , à la République en Marche  (arrière) et à tout leur cortège d’éditorialistes et de notables ayant reconstitué le vieux « Parti de l’Ordre » contre le cœur vivant de la République : l’ensemble des associations de l’Écologie ou peu s’en faut, ne partagent-elles pas aujourd’hui le diagnostic que ce gouvernement, son obstination à gouverner de manière toujours plus manifeste d’abord au service des « grands intérêts », est devenu pour la France, le principal obstacle  au respect des objectifs fixés pour le pays par la Conférence de Paris sur le changement climatique ? 

La marche en avant du plus grand mouvement social depuis un demi-siècle  est devenu ainsi une priorité aussi pour la défense d’un monde vivable pour nos enfants et leurs enfants.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.