Réussiront-ils à faire tenir Macron encore presque 2 ans ?

.. oui, Mélenchon-Faure-Jadot et Martinez-Veyrier-Berger y réussiront-ils ?

Car telle est bien désormais la véritable condition politique (largement déniée) de la poursuite des annonces de charettes de licenciements, assorties des nouvelles violences policières à prévoir comme du défi permanent à toute « decency » de la part des Darmanin, de Rugy et consorts : sans L’ UNION NATIONALE DE FAIT pratiquée derrière les rideaux de fumée désormais dominant des "palabres" sur le format, le programme ou le casting de « l’élection présidentielle » ( mais la chose sérieuse et qui fait déjà l’unanimité de ces Messieurs-Dames, est que celle-ci est pour.. 2022 , hein, PAS AVANT ...) « l’acte III » du quinquennat pourrait-il suivre son cours, « sans changement de cap », et même seulement être envisagé par l’Exécutif ?

Car celui-ci n’a plus son destin dans les mains, son chef n’est plus «le maître des horloges »,  au moins depuis* la grève générale larvée à partir du 5 Décembre et le rejet massif de sa politique exprimée à chaque occasion depuis, la raclée sans exemple subie par ses candidats aux municipales en dernier lieu !

Alors oui,  la vérité  de la politique suivie par toute l’opposition de gauche et les dirigeants des Centrales syndicales, malgré les pathétiques encore que rares «retenez-moi ou je fais un malheur » ou autre « journée d’action »..convoquée unilatéralement par un syndicat pour..dans 2 mois, c’est bel et bien l’Union Nationale  tacite, non écrite, conjointement avec la droite parlementaire et la prétendue majorité présidentielle pour que le quinquennat aille jusqu’à son terme ..en lui gagnant tous les sursis possibles, 2 mois par ci, une échéance électorale intermédiaire par là...

Quand allez-vous comprendre, les camarades ?

* mais on peut sans doute considérer qu’il était déjà frappé à mort depuis Nov-Déc 2018 par « l’insurrection jaune »..mettant d’emblée au cœur de l’action et à son point de faîte : « Macron démission ! »  (« ..on vient te chercher chez toi »...)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.