Vous ne voulez pas de 16 mois de plus de Macron-Castex ?

Il faut cesser d'abord de refuser de voir en face la vérité brutale !

Si ce malheur advient, vous le devrez aux appareils confédéraux des syndicats et à Mélenchon, Ruffin, Autain, sans oublier Roussel, Chassaigne, Brossat et bien sûr Faure, Hidalgo, Montebourg, Jadot, Bayou & Cie !

Oui, rien d'autre et depuis plus de 2 ans que la majorité écrasante des forces vives du pays se sont successivement dressée contre Macron, AUCUNE AUTRE FORCE POLITIQUE VÉRITABLE QUE CELLES DE LA GAUCHE POLITIQUE ET DES PRINCIPALES CENTRALES SYNDICALES n'a permis et ne permettra au quinquennat de se prolonger peut-être jusqu'à son terme légal :

Ils ne s'en cachent même pas ! "la rue" NE DOIT PAS l'emporter contre le calendrier normal et "les Institutions régulières" pour cette opposition de carton-pâte ! DÈS LORS, TOUT FAIRE, "journées d'action" à répétition et "temps forts" syndicaux dispersant et démembrant  la force gréviste potentielle ou déjà en action  (5 Décembre 19 et ses suites); refus à de multiples reprises d'une manifestation centrale à Paris rassemblant les millions de salariés qui manifestaient déjà partout contre la contre-réforme des retraites ou "la loi d'Insécurité globale";

REFUS, SURTOUT, D'AVANCER UNE SEULE FOIS SÉRIEUSEMENT L'EXIGENCE DÉMOCRATIQUE LÉGITIME DE LA  DISSOLUTION DU PARLEMENT ET DE LA DÉMISSION DE MACRON que des centaines de milliers de voix réclament dans toutes les rues du pays et à chaque occasion depuis Novembre 2018 !

Et maintenant et depuis déjà des mois, il n'y en a plus, au mieux, que pour 2022... toutes et tous candidats.. pour "leur boulot de dans 2 ans"! Alors qu'avec la politique de jean-foutre des "Conseils de défense" macroniens, il y a déjà 45 000 morts de plus du Covid depuis l'été et combien à venir.. Combien aussi de charrettes de licenciements advenus ou en cours chaque jour, chaque semaine de plus qui passe ?

Voilà la cruelle réalité, le reste est bavardage et geignements inutiles vis à vis du vilain Macron et des méchantes forces de l'ordre .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.