Robotisation et emploi

Source : Science & Vie n° 1218 de Mars 2019. La robotisation du travail s'intensifie dans le monde par Coralie Hancok (données issues de ITIF - Fondation pour la technologie de l'Information et l'innovation https://www.itif.org)

Mes études en économie se limitent à celles enseignées par l'IUT de la Doua à Lyon (Formation Pour Adultes 1982-1984). J'en ai cependant retenu que la production de biens ou de services dans notre système économique actuel était d'abord destinée à être vendue. Beaucoup d'économistes de tendance ultra libérale nous décrivent une société future à laquelle nous ne pourrions qu'adhérer, où tout le processus de production serait accompli par des robots et par des intelligences artificielles supérieures en terme d'efficacité à tout ce que nous, pauvres humains limités, serions capables de faire.

Dans le film "l'homme bicentenaire" [https://fr.wikipedia.org/wiki/L'Homme_bicentenaire_(film)], Andrew est un androïde qui acquiert l'émancipation et la capacité d'acheter et de vendre. A moins d'envisager un suicide collectif de l'humanité, cette fiction ne pourra jamais acquérir de réalité.

Et donc, je m'interroge benoîtement : comment nos ingénieux économistes ultra libéraux vont-ils faire pour nous donner les moyens d'acheter toute cette production, sans moyen autre qu'un RMI ou un RSA dans cette société où les richesses sont de plus en plus concentrées ? Il n'est que de voir les affres provoquées par la surproduction pour comprendre que nous persistons, jour après jour, à foncer droit dans le mur. Mais "après moi, le déluge", n'est-ce pas ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.