Marche des Solidarités
Nous, familles des victimes, MigrantEs, ImmigréEs, contre les violences policières, contre la chasse aux migrantEs et aux sans-papiers, contre le racisme d'Etat et le ciblage de la jeunesse et des quartiers populaires, pour la vérité, la justice, la dignité, l'égalité, la liberté, on appelle toutes et tous à marcher le 18 décembre, partout en France !
Abonné·e de Mediapart

184 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 avr. 2020

Foyers, CRA, Sans-papiers: Des mesures immédiates contre la bombe sanitaire!

«Pour ces populations la crise sanitaire actuelle est en train de devenir une véritable bombe sanitaire». 210 organisations et 300 personnalités appellent à une journée de manifestations le samedi 30 mai : « ces exigences de justice et d’égalité sont aussi d'impérieuses nécessités sanitaires hors desquelles tous les discours contre la propagation du coronavirus sont vains ».

Marche des Solidarités
Nous, familles des victimes, MigrantEs, ImmigréEs, contre les violences policières, contre la chasse aux migrantEs et aux sans-papiers, contre le racisme d'Etat et le ciblage de la jeunesse et des quartiers populaires, pour la vérité, la justice, la dignité, l'égalité, la liberté, on appelle toutes et tous à marcher le 18 décembre, partout en France !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans les foyers surpeuplés et abandonnés, aucune distanciation physique n'est possible. Le virus risque de se propager sans frein. C'est aussi le cas dans les centres de rétention, et à cela s'ajoutent la violence répressive et l'angoisse. Pour les migrantEs à la rue, c'est la faim, l’insécurité sociale et sanitaire. 

Ajoutons à cela que les sans-papiers sont sans droits, sans revenus et sans espoir d'accès aux allocations proposées par l'Etat. Pour elles et pour eux, il n’y a pas d'accès gratuit aux soins et pas d’autre possibilité pour survivre que de chercher des moyens de subsistance.

Pour ces populations la crise sanitaire actuelle est en train de devenir une véritable bombe sanitaire. Pour elles-mêmes et eux-mêmes abandonnéEs à la menace du virus mais aussi pour toute la société.

La seule solution pour désamorcer cette bombe, sauver celles et ceux qui sont menacéEs et protéger ainsi toute la société, c'est la mise en place immédiate des mesures suivantes :

-       Tests systématiques effectués dans les foyers, officiels ou non, par des organismes indépendants de la préfecture et des gestionnaires assurant confiance et confidentialité pour les concernéEs avec leur accord

-       Isolement des personnes contaminées dans des lieux décents en concertation avec les collectifs de sans-papiers et de résidents ou associations choisies par les concernéEs

-       Distribution massive de masques, gants et de gels dans les foyers

-       Fermeture immédiate des Centres de rétention administrative (CRA)

 -       Ouverture immédiate de lieux sans condition de papiers et de revenus pour permettre un hébergement et une vie collective respectant la distanciation physique.

-       Suspension des loyers pendant toute la durée de confinement (mars, avril et mai) et apurement des loyers impayés

-       Régularisation inconditionnelle de touTEs les sans-papiers avec droit aux revenus sociaux, droit aux mesures de chômage partiel pour celles et ceux qui travaillaient et accès gratuit à la santé.

Ces exigences, hier de justice et d’égalité, sont aussi aujourd’hui d'impérieuses nécessités sanitaires hors desquelles tous les discours contre la propagation du coronavirus sont vains.

Les appels à imiter la mesure de régularisation adoptée par le Portugal vont dans le bon sens. Mais il est indispensable pour que cette mesure soit efficace qu’elle s’applique, sans conditions, à touTEs les Sans-Papiers et MigrantEs.

Nous soutiendrons à cette fin toutes les actions décidées par les résidents des foyers, les personnes retenuEs dans les CRA et les sans-papiers et migrantEs pour défendre leur droit à vie qui est aussi notre droit à la vie.

Nous appelons à participer aux initiatives qui seront prises le 1er mai à l’occasion de la Journée Internationale des travailleurs et travailleuses et à y porter ces revendications.

Nous appelons à une journée de manifestations le samedi 30 mai selon des modalités tenant compte de la situation et des mesures de distanciation physique.

210 premières organisations signataires :

Les collectifs de sans-papiers et de résidents des foyers :

CISPM, CSP59, CSP75, CSP Paris 20, CSP93, CSP95, CTSP Vitry, Collectif Schaeffer d’Aubervilliers, COPAF, Droits Devant !!,

La Marche des Solidarités,

Et :

AFA Paris-Banlieue, Ah Bienvenue Clandestins !, ACDA, ACDR, ACORT, ACTIT, ADTF, AFD International, AFJD, AMDH Nord/France, AMDH-Paris/IDF, AMF, ANC, ANVITA, APARDAP 38, APCV, APICED, Assemblée antiraciste Paris 20, ASDHOM, ASIAD, ASTI de Petit-Quevilly, ASTI de Romans, ASTI de Valence, Association Les Oranges, ATMF, Attac, Attac 35, Attac Flandre, Attac Strasbourg, autremonde, Bagagérue, BAN, Bangladesh Community in France, Baobab, BDS France Paris, BDS France Montpellier, CADTM-France, CAPJPO-EuroPalestine, CEDETIM, Cercle de silence Hazebrouck, Chemins Pluriels, CIBELE, Cimade 35, Cisem 38, CIVCR, CNAFAL, CNT-FTE, CNT-Solidarité ouvrière, COBIAC Liban, Collectif 10 novembre contre l'islamophobie, Collectif 20ème Solidaire avec les migrant.e.s, Collectif Bienvenue MigrantEs 34, Collectif "chabatz d'entrar" de Limoges, Collectif contre Les Abus Policiers 33, Collectif de Défense des Services Publics et des Droits Sociaux Choisy-Thiais-Orly, Collectif Loire « Pour que personne ne dorme à la rue », Collectif Ni Guerre Ni Etat de Guerre, Collectif Palestine en Résistances, Collectif « Pays Viganais Terre d'Accueil », Collectif Réfugiés du Vaucluse, Collectif Romeurope du Val Maubuée, Collectif Solidarité Migrants-Etorkinekin Pays Basque/Sud Landes, Collectif de soutien aux réfugiés en Ariège, Collectif de soutien aux Sans-papiers du Trégor, Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es, Collectif Vigilance pour les droits des étrangers  Paris 12ème, Comité Antiracisme de Gérardmer, Comité de solidarité avec grèves et résistance, Comité de Vigilance sur le Droit des Etrangers de Montbéliard, Compagnie NAJE, Coordination Nationale Pas Sans Nous, CORENS, CRLDHT, Décoloniser les arts, DAL, DIEL, DNSI 67, DNSI 86, Ecodrom93, Ecole Thot, Emancipation Lyon-69, Emancipation tendance intersyndicale, Ensemble!, Etats Généraux des Migrations de Rouen, EELV Paris 18, ETM 31-46, EVTC, Extinction Rébellion Ardèche, Extinction Rébellion Montreuil, FACEBD, FASTI, Femmes Egalité, Femmes Plurielles, FCRIR des Algériens en Europe, Filles et Fils de la République, Fondation Copernic, Fondation Frantz Fanon, FI Paris 17, FTCR, FSU35, FSU74, FUIQP, Gasprom-Asti de Nantes, GAT réfugiés migrants FI 35, Génépi, Générations Solidaires, Gilets Jaunes Loiret 45, GISTI, Groupe Logement du 14 octobre-Rennes, GMI, ICARE 05, Identité Plurielle, inFLEchir, Jaunes Etc 33, La Conquête du Pain, La convergence des loutres, La Poule aux Yeux d’or, La Révolution est En Marche, L'Auberge des Migrants, La Voix des Sans-Papiers, Le paria, Les lanceurs de tuiles, LDH Châtellerault, LDH 70, LDH Paris 18, Maison Internationale de Rennes, MAN fédéral, MDP, Modus Operandi (Grenoble), MRAP, MRAP de Lille, MRAP du Vaucluse, Mouvement Utopia, Nogozon, Nous Toutes 35, NPA, OCL, OCML-VP, Palestine 13 (AFPS), Parti des Travailleurs (Tunisie) - section France, Pas d'enfants à la rue à Valence, Pas Sans Nous 49, PCF Rennes, PCOF, PEPS, PG Paris 17, PG Paris 18, PIR, Planning Familial 35, Réseau Foi & Justice Afrique Europe, Réseau Ritimo, Revue d’Etudes Décoloniales, REMCC, RESF, RESF 69, RESF bassin minier 71, Roya Citoyenne, RUSF Paris 1, RUSF Paris 8, RUSF 34, SKB, Sgen-CFDT Haute-Savoie, SMG, SNUASFP-FSU, SNPES-PJJ/FSU, Section CGT-Cité Nationale de l'Histoire de l'immigration, Section SUD Culture Solidaires éditions Hatier, Solidaires Etudiant-e-s, Solidaires Lycéen-ne-s Région Parisienne, Solidarité et Langages de Valence, Stop Précarité, SUD Culture, SUD Education 92, SUD Industrie IdF, SUD Protection sociale 93, Sun of Soudan, Survie, Syndicat des Quartiers Populaires de Marseille, TadamunExil 70, Terre d'Ancrages de Lyon, TPC Maison Solidaire, Tous Citoyens !, Tous Migrants, UD Solidaires Val de Marne, UCL, UJFP, UJR, Union Syndicale Solidaires, United Migrants, UNRPA, UPML, UTAC, Un Toit c'est Un Droit Rennes, Voisins Solidaires de Versailles, ZEMBRA Echo, ZSP18,

Et 1500 signataires à rejoindre sur https://www.change.org/Bombe-sanitaire-Sans-Papiers-Appel-30mai

dont,

Saïda Amarouche
Verveine Angeli, Union syndicale Solidaires
Etienne Balibar, philosophe
Aurélien Barrau, astrophysicien
Anne Baudoux, actrice
Gisèle Benoit
Fatima Benomar, cofondatrice des effronté-es
Wiam Berhouma, enseignante Sud éducation 93
Judith Bernard, enseignante, metteuse en scène
Arno Bertina, écrivain
Jean Marie Bonnemayre, président du CNAFAL
Catherine Boskowitz, metteure en scène
Nicolas Bouchaud, comédien
Alice Bséréni, Animatrice d'ateliers d'écriture
Sekou Camara
Robert Cantarella, metteur en scène et enseignant
Chrysis Caporal, Elue Champigny sur Marne
Damien Carême, Président et son bureau de l’Association nationale des villes et territoires accueillants
Carmen Castillo, cinéaste
Laurence Chable, comédienne
Yvette Cecconello
Claudie Chaffard
Jean François Chalot, maire adjoint à Vaux le Pénil 77
Naïg Charlin
Gonzalez Cia, Membre du collectif cigalois, et de l'ACCOSOR
Enzo Cormann, écrivain
Vincent Cusol
Sonia Dayan-Herzbrun, Sociologue
Laurence De Cock, historienne, enseignante
Christian Delarue - MRAP (CN et Rennes) et ATTAC-Migrations
Christine Delphy, sociologue
Christian de Montlibert, sociologue
Irina Drozd
Françoise Ducam
Didier Epsztajn, animateur du blog ‘entre les lignes entre les mots »
Gwen Fauchois, activiste santé
Éric Fassin, sociologue, enseignant-chercheur

Renaud Fiévet, anesthésiste réanimateur CHU
Isabelle Garo, enseignante
Christiane Gayerie
Sylvain George, cinéaste
Alain G.Lepage
Denis Godard, activiste antiraciste
Pierre Gillet
Liliane Giraudon, écrivain
Elisabeth Graf
Nacira Guénif, sociologue, université Paris 8
Michelle Guerci, journaliste
Jean-Marie Guion, membre du Réseau Chrétien – Immigrés

Jean-Marie Harribey, économiste
Imhotep du groupe IAM
Stathis Kouvélakis, enseignant-chercheur
Natasha Krenbol, artiste plasticienne
Lazare, auteur
Elisabeth Lebovici, critique d’art
Bénédicte Leclercq
Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire
Camille Louis, philosophe et dramaturge
Marie-Thérèse Lenoir
Jean-Marc Lévy-Leblond, physicien et essayiste
Gilles Manceron, historien
Maguy Marin, chorégraphe
Sylvia Martinez MRAP PARIS 19-20EME
Madjid Messaoudene, élu St Denis
Mathilde Monnier, chorégraphe
John Mullen
Véronique Nahoum Grappe, anthropologue
Jean-Luc Nancy, philosophe
Olivier Neveux, universitaire
Yves Pagès, écrivain et éditeur (Verticales)
Geneviève Payet
Robert Pelletier, retraité
Willy Pelletier, sociologue
Charles Pennequin, écrivain
Serge Pey, écrivain
Michel Peyrache
Timothy Perkins, enseignent l'ENSCI-les ateliers, artiste, architecte
Pablo Pillaud Vivien journaliste
Joël Pommerat, metteur en scène
Michel Rachet
Noëlle Renaude, auteur
Laurent Ripoche, Droits devant !!
Catherine Samary, économiste altermondialiste
Omar Slaouti militant antiraciste
Aïssata Seck, adjointe au maire de Bobigny
Jean-Pierre Siméon, poète et dramaturge
Anzoumane Sissoko, porte-parole CISPM
Jean François Sivadier, metteur en scène
Catherine Stern
Bernard Stiegler, philosophe
Julien Théry, historien
Enzo Traverso, historien
Christiane Vollaire, philosophe
Elisabeth Zucker, GJ Paris Sud et LDH Paris 14 et CGT affaires sociales

 L'appel est signable

- pour les organisations à marche.des.solidarites@gmail.com

- pour les signatures individuelles à https://www.change.org/Bombe-sanitaire-Sans-Papiers-Appel-30mai

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal
Un policier pariait en ligne avec les cartes bleues de gardés à vue, le parquet veut un procès
L’enquête, ouverte après la plainte d’une jeune femme délestée de 500 euros, a permis d’identifier six victimes au sein du commissariat du Xe arrondissement de Paris. Un adjoint de sécurité, licencié depuis, a reconnu les faits. Le parquet requiert son renvoi devant le tribunal correctionnel pour « escroqueries ». 
par Cécile Hautefeuille et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier