Blog suivi par 85 abonnés

Un oeil libertaire

À propos du blog
« La sécurité sociale est la seule création de richesse sans capital. La seule qui ne va pas dans la poche des actionnaires mais est directement investie pour le bien-être de nos citoyens. Faire appel au budget des contribuables pour la financer serait subordonner l'efficacité de la politique sociale à des considérations purement financières. Ce que nous refusons. » Ambroise Croizat Actualisons 1946.
  • Le capitalisme et l'Etat ont le monopole de la violence légitime

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Le génie du capitalisme est de réussir à se faire passer pour martyr des violences du populaire, par l'inversion des rapports de cause et de conséquence, par la permutation du coupable et de la victime.
  • Gilets Jaunes : Où Macron va t-il trouver l'argent ?

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    direct-gilets-jaunes-smic-heures-supplementaires-csg-macron-annonce-des-mesures-pour-le-pouvoir-d
    Macron a commencé à se plier face à la crise sociale qui secoue le pays et d'ores et déjà, certains médias-éditorialistes s'inscrivent dans une passion trouble avec le gouvernement. Ou va t-il trouver l'argent écrit BFM ? La réponse est dans l'assistanat des riches.
  • «Zéro SDF !» - Entre indécence et hypocrisie politique

    Par | 16 commentaires | 23 recommandés
    2010-12-19-c-copie
    L'UMP, le PS, LREM, ils nous ont tous promis la fameuse opération «Zéro SDF». Entre inconnaissance, indifférence, incompréhension, démagogie et indécence des politiques, les sans-abri ont encore de longues nuits à passer dehors, mais jusqu’à quand ?
  • Le billet noir de l'industrie pharmaceutique

    Par | 6 commentaires | 5 recommandés
    Ententes frauduleuses, corruptions, dividendes records des actionnaires de groupes pharmaceutiques, jusqu’où ira l'inconvenance de l'industrie du médicament ?
  • Les scandales de l'industrie pharmaceutique 2

    Par | 5 recommandés
    Depuis 60 ans,l'industrie pharmaceutique enchaîne les scandales : mauvais conditionnement, tests cliniques trop rapides, effets secondaires, manipulation de l'information...la conséquence est lourde : des centaines de milliers de décès à travers le monde.
  • Les scandales de l'industrie pharmaceutique

    Par | 4 recommandés
    Depuis 60 ans,l'industrie pharmaceutique enchaîne les scandales : mauvais conditionnement, tests cliniques trop rapides, effets secondaires, manipulation de l'information...la conséquence est lourde : des centaines de milliers de décès à travers le monde.
  • Rentabilité de la maladie - Le profit fixe le prix de nos vies

    Par | 1 commentaire | 9 recommandés
    mdm-medicaments-header-fb-851x3153
    L'industrie pharmaceutique fixe le prix de nos vies. Elle est prise dans cette contradiction fondamentale entre soigner et maximiser des bénéfices par la prédation financière. Jamais la vie humaine n'a été aussi chère. Non, le marché du médicament n'a rien à envier à celui du pétrole ou du luxe. Les misères humaines doivent être un bon marché.
  • Macron, révolution politique, travestissement démocratique

    Par | 2 commentaires | 3 recommandés
    Depuis un an, Emmanuel Macron a révolutionné le système de représentativité politique à travers l'illusion de la réconciliation nationale – du « ni droite ni gauche ». Or, cette tendance est vouée à l'échec par une contradiction fondamentale : la dénégation de la conflictualité politique, en d'autres termes, la négation de l'essence même de la démocratie.
  • L'affaire Benalla, c'est la dégénérescence de l'éthique politique

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    Le scandale Benalla se transforme aujourd'hui en crise politique. Cependant, c'est avant tout une dénégation de l'éthique politique, une immaturité inquiétante faisant sans doute de Macron le président le plus inconscient de la Vème République.
  • La « Sécurité sociale » chassée de la Constitution française - G.Filoche

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    La contre-révolution menée contre le régime général de la sécurité sociale est en cours. Depuis plus de 70 ans, cette institution anti-capital est victime de toutes les attaques possibles de la classe dominante. Mais pour déraciner ses fondements, il faut sortir cette institution de la constitution, l'un des grands projets de Macron.