Les problèmes du futur

Vous aimez Kickstarter ? Moi aussi ! Les startups me font réfléchir à un futur qu'aucun écrivain n'oserait imaginer. Je ne veux pas faire de la science-fiction, mais seulement tirer quelques conclusions à partir de ce que j'observe, lis et utilise.

Kickstarter est une entreprise américaine de financement participatif, créée en 2009 et pionnière dans son secteur. Kickstarter donne la possibilité aux internautes de financer des projets qui ne sont encore que des idées sans application et d'éviter les lourdeurs associées aux modes traditionnels d'investissement.

siri-francais-a-du-mal-avec-david-bowie

 L’intelligence artificielle est partout

Au cours de la décennie à venir, tous nos outils deviendront intelligents : voitures, maisons, fenêtres, portes, etc. Ils liront nos gestes et écouteront nos intonations vocales. Par exemple, une simple commande suffira pour ajuster nos fenêtres et rendre nos pièces plus sombres ou plus claires. Lorsque nous approcherons de nos domiciles, la lumière s'allumera automatiquement dans la maison. Nous sommes déjà habitués aux technologies contenues dans nos smartphones – demain, elles s'insinueront dans nos corps, dans nos yeux et nos oreilles, sous notre peau et même dans notre cerveau. Il est difficile d'imaginer à quel point cela va changer la société et le marché du travail, et les tâches que pourront accomplir les hommes "augmentés".

 Les hommes augmentés

Je suis tombée pour la première fois sur cette notion en consultant TechCranch – un site d'informations américain spécialisé dans l'actualité des startups Internet. Une personne augmentée, c'est quelqu'un qui se sert d'un smartphone, d'un bracelet intelligent, etc. : quelqu'un qui utilise des objets qui augmentent nos capacités naturelles.

Impact sur le marché du travail

Très bientôt, nous verrons les emplois traditionnels disparaître. Il y aura beaucoup d'emplois à forte valeur ajoutée, qui seront occupés par des gens ayant une activité créatrice et intellectuelle. D'autres tâches seront accomplies par des robots toujours plus intelligents, plus plastiques, plus ingénieux. Devant ces évolutions, les gouvernements nationaux devront prendre un certain nombre de décisions difficiles et répondre à ces problèmes du futur :

  • Faudra-t-il verser un revenu minimum à tous les actifs, quel que soit leur emploi ?
  • Faudra-t-il taxer les robots qui travaillent ?
  • Faudra-t-il taxer les entreprises utilisant des robots ?
  • Qu’est-ce qui remplacera le travail dans la vie des gens, comment vivront-ils sans travailler ?
  • Que devront faire les pays au budget déficitaire ?

Les inégalités se développeront au sein de la société : diminution des revenus, niveau d'éducation médiocre, division en classes de la société. Dans 10 à 20 ans, nous aurons des millions de chômeurs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.