Un tableau de David Hockney vendu 90,3 millions de dollars : pourquoi ?

En feuilletant un livre d'art dans une boutique du Grimaldi Forum Monaco, je suis tombée sur une rerpoduction de « Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) », l’œuvre la plus chère du monde pour un artiste vivant. Les sommes déboursées font tourner la tête.

« Portrait of an Artist (Pool with two figures) », l'œuvre du peintre britannique David Hockney, a été vendue pour une somme mirobolante lors d'enchères chez Christie's à New York le mois dernier. La toile bat ainsi le record que détenait le « Balloon Dog » de Jeff Koons. Elle représente un homme qui se tient debout au bord d'une piscine et une personne qui nage sous l'eau vers cet homme. Mais qui est David Hockney ? Et pourquoi ce tableau est-il si cher ? Diplômé en 1962 du Royal College of Art de Londres, il vit d'abord de son art grâce à la peinture, mais aussi au dessin de presse. Lors d'un voyage, il découvre la Californie, ses villas et ses piscines, un thème qui deviendra récurrent dans ses œuvres. En 1973, Jack Hazan réalise A Bigger Splash, un documentaire-fiction où Hockney tient le rôle principal. Le film achève de faire de Hockney un peintre de premier plan. Le succès ne se démentira jamais après la diffusion de A Bigger Splash. L'artiste est désormais une icône du mouvement pop-art. 

Mais la célébrité d'un peintre justifie-t-elle les sommes astronomiques dépensées pour l'acquisition de ses œuvres ? De manière générale, qu'est-ce qui fait la valeur de l'art ? Aucune règle objective ne peut clairement déterminer le prix auquel une œuvre sera vendue. Mais, pour simplifier, on peut dire que la valeur d'un tableau résulte de plusieurs facteurs concomitants. Le prix d'un tableau dépend d'abord de sa valeur esthétique : celle-ci est appréciée de manière totalement subjective par des critiques d'art. Il y a aussi bien sûr le renom de l'artiste qui compte. Dans le cas de « Portrait of an Artist », nul doute que le statut de légende de David Hockney a contribué à élever la valeur de la toile. Enfin, l'histoire du tableau joue un rôle. Le fait que des amateurs d'art prestigieux aient possédé une œuvre augmente la valeur de celle-ci. En ce qui concerne, « Portrait of an Artist », le tableau a appartenu à la collection d'un riche producteur de Los Angeles.

Après avoir atteint un tel sommet, que peut bien encore désirer David Hockney ? Dans une interview accordée au Times, l'artiste a confié vouloir créer son chef-d'œuvre, « son chant du cygne », comme il dit. Peut-être cette œuvre sera-t-elle inspirée de la Tapisserie de Bayeux ? Hockney a fait savoir qu'il voulait habiter en Normandie pour se rapprocher de la fameuse tapisserie, dont il dit qu’elle est son œuvre préférée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.