Bernard Tapie veut laver son honneur

L’homme d’affaires a récemment bénéficié d'une décision judiciaire favorable dans l’affaire de l’arbitrage Adidas-Crédit lyonnais où il était accusé d'escroquerie et détournement de fonds publics.

adidas

La justice a relaxé Bernard Tapie dans l'affaire de l’arbitrage réputé frauduleux dont il aurait bénéficié dans le cadre de la vente d'Adidas. Le tribunal a considéré que, dans ce dossier, les preuves de l’accusation étaient insuffisantes. L'homme qui est miné par un cancer de l'estomac n'entend pourtant pas en rester là et veut plaider sa acuse devant la Cour de justice de l'Union européenne pour laver son honneur.

L’ancien président de l’Olympique de Marseille s'estime innocent des charges qui l'accusaient. On lui reprochait notamment d'avoir bénéficié de l'appui de Nicolas Sarkozy dans la bataille qui l'opposait au Crédit lyonnais. Ce qu'il nie fortement. Dans son ouvrage sur cet affaire, Un scandale d'Etat, oui! Mais pas celui qu'ils vous racontent, Bernard Tapie écrit : "Je veux préciser que Nicolas Sarkozy ne me devait rien et que je ne lui dois rien".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.