La disparition du Groenland

La fonte des glaciers met en cause l'existence même du Groenland.

La fonte des glaciers du Groenland ne cesse de s'accélérer. Le Parisien, dans un article posté le 20 juin 2019, cite un article de la revue Science  où on peut lire : « Nous prédisons que le Groenland deviendra très probablement sans glace d'ici la fin du millénaire, à moins d'une réduction importante des émissions de gaz à effet de serre ». Cet article est l'oeuvre d'une éqiupe de chercheurs de l'université d'Alaska. Leur prédiction est donc à prendre au sérieux.

Les conséquences de ce phénomène de perte des glaces sont désastreuses. Il y a d'abord la faune locale qui est menacée. Les ours blancs, par exemple, ont besoin de la banquise pour trouver leur nourriture. Maus ce sont aussi les hommes qui sont menacés au Groenland. On compte plusieurs milliers d'Inuits dans cette région du monde. Or, leur style de vie ne résisterait pas à la disparition de la glace, style de vie où la chasse sur la glace joue un rôle central.

L'urgence du combat contre le réchauffement climatique repose sur ces menaces contre l'homme. Protéger la planète, c'est protéger l'humanité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.