Thierry Henry démis de ses fonctions

Dans un communiqué de l'AS Monaco, le club de football a annoncé fin Janvier 2019 que les fonctions d’entraîneur de Thierry Henry avaient été suspendues jusqu’à la prise de décision définitive de le remplacer par celui qu’il avait remplacé il y a juste trois. Un vrai jeu de billard.

On peut clairement lire sur le site de RTL, dans la rubrique Sport, que Leonardo Jardim a été démis de ses fonctions pour être remplacé par Thierry Henry. Le voilà réinstallé à son poste.

Nommé coach de l'AS Monaco le 13 octobre 2019, en remplacement de José Leonardo Nunes Alves Sousa Jardim, entraineur portugais de football, l’ancien champion du monde a été suspendu suite à une série de mauvais résultats. Une fonction à laquelle on le voyait destiné au vu de son record de buts en équipe de France, sa connaissance sans failles du football, sa passion du jeu, son exigence du plus haut niveau et son attachement aux couleurs monégasques.

Thierry henry n’a pas tardé à entamer sa reconversion après l’arrêt de sa carrière en 2014. Il a rejoint Arsenal pour encadrer les jeunes avant d’intégrer le staff des U19 sous la houlette du Néerlandais Andries Jonker. Il a obtenu son diplôme d’entraineur en mars 2016 au pays de Galles avec l’aide d’Osian Roberts, sélectionneur adjoint. Ce diplôme lui a permis ainsi d’entraîner une équipe qualifiée en coupe d’Europe. Après le mondial 2018, il a décidé d’arrêter ses activités de consultant pour se consacrer exclusivement à sa nouvelle carrière d’entraineur.

A son arrivée sur le Rocher, Thierry henry s’est engagé jusqu’en 2021 avec l’AS Monaco. Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France, 51 buts en 123 sélections, prenait alors la succession de Leonard Jardim qui avait été licencié après quatre saisons pleines, marquées par un titre de champion de France et demi-finale de la ligue des champions en 2017.

Mais l'effet Henry a tardé à se faire sentir sur le terrain. Une terrible défaite a même frappé l’AS Monaco le samedi 19 Janvier à domicile face à Strasbourg, un score de 1-5. Ayant perdu le contrôle, Thierry henry s’est même emporté près de la ligne de touche, proférant des insultes très commentées à l’encontre d’un joueur du camp adverse, le Strasbourgeois Kenny LaLa, et estimant que ce dernier prenait trop de temps à mettre un ballon en jeu. L'équipe monégasque a également subi une élimination précoce à l’issue d’un seizième de finale de coupe de France, concédant une défaite contre Metz, formation de ligue 2, sur le score de 1-3.

Venu au poste de manger pour bousculer les choses, c’est-à-dire faire redresser le club qui, à sa prise de fonctions, était 18ème de ligue 1, l’ex-champion du monde laisse derrière lui une formation inefficace et un bilan catastrophique au vu de son classement à la 19ème place de ligue 1. En effet, sous sa direction, l’AS Monaco n’a remporté que deux matchs en championnat, pour trois nuls et sept défaites. Sans parler de sérieuses raclées telles que le 4-0 face au PSG, un 3-0 face à Lyon ou encore un 5-1 face à Strasbourg.

En ligue des champions, Thierry Henry a enregistré quatre défaites avec un 0-4 contre Bruges, pour un nul et aucune victoire. Juste un point sur son ardoise, qui a vu son équipe terminer à la dernière place de son groupe.

Son bilan au niveau de la coupe de France reste aussi décevant, vu que ses joueurs ont été sortis dès les 16ème de finale. Sa principale réussite reste la qualification pour les demi-finales de la coupe de la ligue lors du match qui a opposé le club au stade Rennais.

En championnat, Henry n'a remporté que 2 rencontres sur 12 : contre Caen (1-0, 14e journée) et face à Amiens (16e journée). Le reste du bilan est désastreux avec 3 nuls et 7 défaites enregistrés.

Au vu de ses résultats accablants, on peut tout simplement dire que l’AS Monaco sous le management de de l’ex-champion du monde a tété infructueux, particulièrement en matière de défense. L’équipe a encaissé 36 buts bien comptabilisés, soit une moyenne d’à peu près deux buts par rencontre. Les dirigeants du club n’ont donc eu d'autre choix que de perdre patience face à ce manque palpable de résultats.

Certains joueurs se sont exprimés sur ce départ. «Nous sommes tristes pour Titi, parce que je pense vraiment qu’il sera un top coach, j’en suis sûr », a déclaré Fabregas au sujet de son ancien entraîneur. « Le football n’attend pas et ce n’était peut-être pas le bon moment, ou il n’a pas eu le temps de réaliser tous ses projets et tout ce qu’il voulait faire, a-t-il ajouté. C’est la vie, ça arrive

thierry-henry-arsenal-u19s-vs-olympiacos-cropped
».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.