L'intelligence artificielle peut-elle être créative ?

Hier, je suis passée devant le Centre allemand de recherche sur l'intelligence artificielle. J'ai pensé à ce que la robotisation et l'automatisation pouvaient avoir d'effrayant aujourd'hui.

kodak-history-04
En 1850, l'invention de la photographie a suscité de nombreux commentaires négatifs : ‘Cette découverte va éliminer les formes inférieures de l'art’, ‘L'artiste risque de devenir une machine, attelée à une autre machine’, ‘La peinture est morte’. Ces citations illustrent les interrogations et les soupçons que fait naître toute avancée technologique. À l'époque où l'appareil photo est apparu, peu de gens comprenaient cet objet, même s'il suscitait déjà un grand intérêt. C'était un objet de fascination, qui faisait rêver la plupart des gens et, en même temps, c'était un objet de peur.

Avant de parler d'intelligence artificielle (IA), il est important de bien définir la notion. Je suggère une définition simple : l'IA, c'est la fabrication de systèmes intelligents. Vous n'aimez peut-être pas cette suggestion. C'est qu'il est en fait assez difficile de définir la chose correctement. Il y a tellement d'aspects concernés par ces nouvelles technologies : pour bien faire, il faudrait identifier les fonctionnalités communes à tous ces aspects, élaborer des règles générales à partir de cas particuliers et comparer.

Peut-être peut-on définir l'IA par le type de problèmes qu'elle permet de résoudre. Il s'agit de problèmes pratiques qui se posent dans la vie d'un grand nombre d'hommes, et qui sont liés à des problèmes mathématiques. Pour résoudre de tels problèmes, l'intelligence humaine ne suffit pas, il faut un autre niveau d'intelligence. L'IA vise à construire des systèmes qui répondent à ce genre de problèmes. Voici quelques exemples : les véhicules à guidage automatique, les systèmes de vidéosurveillance, les vidéos recommandées par YouTube, les systèmes domestiques intelligents.


google-auto

Une question se pose : l'intelligence artificielle pourra-t-elle créer des oeuvres d'art ? L'IA aide déjà les musiciens à composer des morceaux, et les graphistes à réaliser des images à l'aide d'algorithmes. De la même manière, l'invention de la photographie a automatisé le processus de la reproduction. Cela a eu un grand impact sur un certain nombre de professions et a même conduit à la disparition de certains métiers comme celui de copiste. Mais l'apparition de cette nouvelle technique n'a pas mécanisé l'activité créatrice : au contraire, elle a donné naissance à un nouveau type d'artistes : les photographes. Il suffit d'aller sur Instagram pour constater à quel point cet outil donne à tout un chacun la possibilité d'exprimer son génie créatif. On peut penser que l’IA aura le même effet : elle permettra à un nouveau genre d’artistes de produire des oeuvres. A vrai dire, on compte déjà beaucoup de créateurs en France qui s'appuient sur ces nouvelles technologies.

Je ne crois donc pas que les robots et autres logiciels puissent se substituer un jour aux hommes dans le domaine de la création. Cependant, j’attends avec impatience de voir comment la technologie va changer notre approche de l’art, de la même manière que l’appareil photo a changé notre vision du monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.