le Président de la République et les cantonales

Comment peut-on accepter l'implication du Président de la République, non seulement dans des élections locales mais surtout porteur de consignes et d'un message d'une violence extrême : FN et PS c'est pareil puisque cela ne vaut pas la peine de faire un front républicain contre le FN. Ainsi il fait le jeu du Front national. Il est disqualifié une fois de plus en tant que garant de la Constitution de notre République. A nous de donner notre vision de l'organisation des pouvoirs.

Les mots de M.Sarkozy sont dévastateurs nous le savons, ils sont porteurs de violence, de déshumanisation et d'humiliation. Aucune espérance collective à proposer alors que les gens sont en quête de but. C'est l'enjeu des prochaines élections : rassurer et redonner espoir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.