En France ,: la haine du Parti Socialiste pour Lula

Mes "gros" ennuis dans l'immeuble ont commencé en 2013 au triple moment charnière suivant:: Sarko viré, Hollande aux manettes et au début des manipulations de toutes sortes pour décrédibiliser puis mettre en prison Lula, après s'être débarrassé de la plus sale manière de Dilma !

Si j'ai donné ce titre à ce billet, c'est tout simplement parce que, en 2013 puis dans les événements ultérieurs jusqu'à la déposition abusive et obscène de Dilma par le Parlement bresilien et ensuite l'incarcération frauduleuse de Lula sous prétexte de Lava Jato, la France mais aussi la presse française n'ont jamais brillé par leur soutien clair et net de Dilma puis de Lula, sauf maintenant que le pire est arrivé, que Bolsonaro a été  élu, et qu'il est facile pour tous, d'un côté comme de l'autre de l'Océan Atlantique de s'insurger contre le pire !

Donc les rois se font et se défont maintenant par détournements parlementaires et judiciaires...

Oui la presse française, pourtant si friande de séjours au Brésil et d'amis brésiliens, comme l'était Sarkozy à l'époque, se cherchant même une "famille" via le père de sa copine, oui on peut le dire clairement, la presse française dans son ensemble, qui savait parfaitement ce qui se passait au Brésil alors que le juge Moro était reçu quasi officiellement en France,la presse francaise n'a pas pipé mot de l'enjeu alors en cours au Brésil ni n'a fait oeuvre de résistance... comportant avec une innocence feinte pendant des années la version politique officielle vendue au monde via la TV Globo...

Dans cette histoire qui a couru tout le temps de la présidence Hollande, il suffisait d'avoir quelques connaissances en lien à l'ambassade du Brésil à Rio pour piger très  vite de quoi est faite en réalité la solidarité France-Bresil !

Qui passe toujours, officiellement, et d'abord, via les affaires commerciales.

Les relations diplomatiques en dépendent!

A l'époque, quand on consistait le site de Jean Pierre Mignard dans le Cabinet d'avocats Lysias, ayant trois sièges en France, il était déjà étonnant d'y découvrir les liens du Monsieur avec une chambre commerciale fraco-bresilienne !

Mais aussi, on sait évidemment que le Parti des Travailleurs, le fameux PT, faisait déjà beaucoup d'ombre au Brésil comme en France aux prétentions hégémoniques de la sociale démocratie, donc du PMDB au Brésil et du Parti Socialiste en France.

Vu l'implantation du Parti Socialiste finissant à la Présidence de la République sous Hollande, et ses accointances personnelles d'avec l'ensemble de la presse, même régionale, il n'est pas difficile d'imaginer les pressions faites sur la presse, pour l'empêcher d'entrer en résistance sur ce qui se passait alors  au Bresil, au vu et au su du monde entier, sans que personne n'y voit rien à redire parmi les politiciens de tous bords affidés au néolibéralisme !

Ils sont délétères jusqu'au bout, ces gens-là, de l'ex- Parti Socialiste car ils manquent d'intelligence et de clairvoyance politique avec leurs oeillères, qui leur servent d'abord de stratégies politiques mafieuses claniques aswds nauséabondes, il faut le dire...

Puisque même un Commissariat du coin peut être mus à contribution, aussi de cette facon-là pour vous nuire comme journaliste indépendante...

Ce fut mon cas à l'époque, puisque pour contrer la désinformation généralisée dans la presse française, et le journal Le Monde en faisait partie, j'avais passé l'été 2016 à traduire des articles brésiliens de la presse alternative comme Conversa Afiada, etc... pour les publier sur mon Blog Médiapart...

En septembre 2016, les copains du Parti Socialiste à Paris-Habitat 12e et au Commissariat du coin Daumesnil, de vrais voyous-escrocs, quoi qu'en pense Eddy Plenel(?), se sont chargés de me faire un procès incompréhensible, si ce n'est pour des enjeux politiques certains et précis.

Je rappelle que depuis lors mon quotidien n'a plus été qu'un enfer ! Mais que je m'étais toujours promise, au-delà de tous les graves croche-pieds, de me faire u  honneur de comprendre et de piler jusqu'au bout QUI étaient les TRUANDS politiques qui agissaient dans l'ombre, et avec l'aide de qui ?

On peut le dire: ils sont allés jusqu'à me "servir" la mafia albanaise et leurs pires truands ...

Toujours preuve  selon moi, que leurs enjeux personnels et leurs magouilles étaient sources de tous mes e  nos et de leur obscénité totale, parfois même sous des dehors respectables !

Deux exemples:

1. Quand le Mahj m'a invité recemment à assister au film " Retour sur Kigali" ( alors que j'avais 5 ans auparavant suivi tous les travaux et colloques organisés sur la question au Mémorial de la Shoah, j'avais reçu le matin même un courrier de l'institut F. MITTERAND (?).

2. Mais aussi, quand j'ai du en avril et mai 2016 commencer à dénoncer les violences policières d'envergure qui agissaient alors à Paris, sous la présidence Hollande, et avec Valls aux commandes, là encore j'ai reçu des pressions ( sous forme de menaces ) de certains francs-maçons via leur news, avec pour 1er envoi: un éloge de la police nationale .... Etc.

Je sais aujourd'hui que je leur dois quasiment 20 ans d'enfer dans cette ville !

Que je pourrais citer aussi l'ex-maire du 4e arrondissement, du temps de la préparation des élections de 2006, ou même et déjà les croche-pieds du commissariat en 2004 et après quand il s'agissait de réunions en mairie pour prendre en charge des sans-papiers, etc... leurs copains à la Commune d'Aligre, etc...

Tout ce que j'ai amplement dénoncé des années !

Plus le placard Éducation Nationale ( ils sont forts aussi dans ce genre de guerre-là ) qui m'a valu 10 ans dans un collège nauséabond du 20 e arrondissement, dans leur habituel procède pour lyncher ceux qu'ils se choisissent comme ennemis, en se trompant visiblement de ciblé !

Excusez-les: ils adorent les boucs-émissaires : et en sont encore, à leur corps défendant, à la version catho fort appréciée aussi de leurs copains musulmans extrémistes: le Sacrifice de certains autres particuliers choisis en pâture !

Sordide et obscène, ces gens-là !

Et tout, en coulisses.

Ils ne sont donc jamais responsables.

C'est bien en cela que leurs méthodes sont les mêmes que les terroristes français actuels qu'ils ont chéri en leur sein ! 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.