Demain, un éloge de la police nationale en bon et due forme...

si ces enfoirés de la police d'extrême-droite, ou celle qui était aux ordres d'un responsable national destitué, ne vous ont pas mangé toute crue cette nuit, en vous interdisant, par personne interposée, l'accès à tout hôtel parisien: c'est des bandits, ces gens-là, et de la pire espèce ! Eux et leurs abus de pouvoir, leurs flingues de cowboys et leurs dérapages fréquents ...de tueurs !

Première mise en scène: ils vous traînent de fourrière en fourrière, du temps où vous ne saviez même pas qu'ils surveillaient tous vos allers et venues dans votre propre garage, puisque le gardien, un homme de chez eux, y stationnait également sa voiture...

Et d'ailleurs, ça leur avait permis de coller au cul de ma voiture un signal quelconque qui leur assurait de la retrouver immédiatement quel que soit mon stationnement, et de me coller des PVS... Ca c'est pour la première étape: pré-étape de leurs méthodes de voyous... On en reparlera donc demain: si les petits cochons ( eux) ne m'ont pas mangé, on ne sait jamais!!!

Et puis on en profitera pour parler le coup sur leurs rapports privilégiés avec les partis politiques, inclu les socialistes et leurs manières de bandits au Commissariat voisin, du temps qu'ils soutenaient officieillement le trafic de drogue, et avaient réussi à faire une photo de Hollande devant des tonnes de cannabis, soi-disant une prise des services anti-stups...

On se posera alors la question: anti-stups ou collaboration avec les tueurs des stups ?

Bonne question, celle-là !

Puis nous nous orienterons sur le jeu bien plus pervers de vous servir comme sur un plateau, dans votre propre immeuble, leurs dealers et indics, pour un "gazage" régulier, des mesures de rétorsion quotidienne et des nanas de chez eux qui en plus de vous tabasser, ainsi que le boutiquier Matières, en profitent maintenant pour vous menacer d'avoir déposer plainte, mais cela, vraisemblablement, après en avoir reçu l'ordre de la propre police !!!

En fin nouis aborderons l'aspect le plus litigieux, mafieux et pervers, donc douloureux: celui de policiers ne prenant jamais en considération vos tentatives de déposition, ... jusqu'à ce que vous compreniez qu'en toute affaire, ON NE PEUT PAS ETRE JUGE ET PARTI: ce qui est amplement leur cas....

 

En fait vous en saurez un peu plus sur les manières dévoyées de et dans la police: les premiers à devoir être formés, si l'on veut un jour récupérer une police nationale digne de ce nom, et ayant incorporé et assimilé ce que c'est qu'être un citoyen, avec de réels pouvoirs, dans un régime républicain, d'abord, et démocratique ensuite: c'est-à-dire dans un pays comme nos ex-démocraties: du temps où rien, dans les manières, ne pouvait nous laisser soupçonner que nous avions déjà basculé dans des régimes néo-libéraux de tendance largement néo-totalitaires...

Un héritage direct des déviances et dévoiements policiers ????

Fort probable ! Pour ne pas dire certain.

Et: " à qui le doit-on ?" concluera cet épisode sous forme de question....

Bye bye et bonne soirée à vous....

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.