Parlons-en des crimes d'Etat, même en France !

Tuer 86 ou plus personnes à Nice sur La Promenade des Anglais : vous vous souvenez ? L'Etat francais n' aurait rien à se reprocher ? Et ses flics du Sud enlisaient dans une guerre de factions... On n'en a JAMAIS rien su à la fin des DESSOUS SORDIDES de la police nationale ..

Des tueries à qui mieux-mieux. Durant des années.

L'évidence d'un boulot mal fait de protection de la population du pays... par les forces de l'ordre qui devraient le servir, le pays, et pas laisser faire les TUEURS, par l'intermédiaire de leurs hommes de main.. 

Alors la question qui vaut c'est: des "crimes d'État ? 

Oui la question vaut d'être posée quand au quotidien, maintenant, les rapports sont d'une telle violence, même dans les entreoriqes; même de L'Etat dans son rapport à la population...

L'Etat, en sous- main, FOMENTE la VIOLENCE et n'exagère en continuant par exemple à  protéger les voyous des stups...

En protégeant tous les tueurs: dans les lieux publics, dans les entreprises et au sein de "sa" POLICE . .

Conviction supplémentaire : cet immeuble appartient aux tueurs de la police, et même celle de NICE...

Locataires inclus... et commissaires de gendarmerie, même à la retraite, à NICE...

En fin limier : affaire à suivre. .en suivant la trace des policiers... même à Nice, Toulouse et Perpignan !!!

Et leurs réseaux d'informations via internet...

Va falloir mettre les chiens des stups sur leurs traces !

Des stups.. . Aux tueurs...

Enfin, ceux qui restent, et n'ont pas été prudemment éliminés par la police des polices... pour sa propre sauvegarde et un silence bien nécessaire !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.