ÉTAT FRANCAIS: 1er RESPONSABLE DU TERRORISME EN FRANCE !

J'habite donc dans un immeuble de Paris Habitat, donc de l'extrême-droite: avec des locataires tous ex(?) trafiquants, tous ex(?) indics du commissariat du coin(12e), tous ex(?)collabos des terroristes parisiens ! En décembre, le 1er, j'étais à Bruxelles. Le samedi 8 décembre: j'ai constaté le retour des violences et des trafiquants, comme à chaque fois qu'il y a manifestation à Paris...

J'y ai revécu, ce jour-là, l'atmosphère et l'ambiance violentes, délétère et mafieuse, du style caractéristique des anciennes blitzz "police et mafia conjointes", en descente toute la journée dans l'immeuble ! Alors que ça s'était interrompu en septembre  pour la première fois. Avec les mêmes menaces, donc, de la part de gens shootés qui n'ont plus aucune limite en termes de violence ! Juste à la veille de Noel. Puis il y eut à nouveau un attentat terroriste dans l'Est, trois jours plus tard. L'immeuble leur servant de base dans la cour ! 

Ceux qui sont contre les violences dans Paris, et auraient dû réagir en se solidarisant depuis tant d'années, n'ont jamais réagi, au contraire : je l'ai déjà écrit dans de multiples billets. Parce que il était évident que, pour la gauche, il était temps même de légaliser le narcotrafic !

Tant pis pour ceux que ça tue ! A Paris, c'était ça le terrorisme: une conséquence aussi de la guerre des narcotrafiquants, liés eux-mêmes par moultes intermédiaires de la mouvance islamiste, au djihadisme international, donc au TERRORISME !

Je vivais la scène sous mes yeux au quotidien: donc beaucoup de protagonistes le savaient eux-mêmes... comment ont-ils pu être protégés autant d'années ? Et pourquoi a-t-il fallu septembre 2018, pour que le " nettoyage" de ces terroristes commence dans l'immeuble ?

Je n'ai jamais vu, malgré toutes mes tentatives auprès d'elle, La Maire du 12e se mobiliser ! Elle n'a jamais voulu ni même me recevoir !

Ni elle, ni le Commissariat du 12e ! Pourquoi ?

Tout simplement parce qu'ils soutenaient en sous-main ce trafic ! Ou alors, ils auraient réagi...

Quand on laisse quelqu'un aux mains d'une pègre mafieuse, policière et immobilière, aux mains des fascistes de l'extrême-droite autant d'années, versant dans le TERRORISME A VISAGE OUVERT, sans sourciller, sans réagir, et que ça implique plusieurs mairies socialos dont celles du 11e et du 4e en particulier, au prétexte que cette pègre est plus puissante que vous:

on fait le jeu de l'extrême-droite, des terroristes, des violents, ...donc des antisémites de tous poils, comme ceux qui fleurissaient au centuple dans ce quartier depuis si longtemps, et avaient l'approbation de tous les commerçants du quartier dans le triangle Ledru-Rollin/Faubourg Saint-Antoine/Charenton/Reuilly): avec les Dieudonné, Faubourg Saint-Antoine, etc., les islamistes du Marché d'Aligre...

( régulièrement financés par la Mairie du 12e qui avait peur d'eux: mais ne se mobilisait pas pour moi, bien au contraire, car elle devait trouver normal de me laisser "pourrir" au milieu de ses copains flics, et de tous ces gens violents qu'elle soutenait en coulisses !!!) !

Quand une Mairie dite socialiste s'accoquine avec l'immobilière et bailleur de Paris Habitat, ex-OPAC, pour vous faire vivre l'Horreur,

alors qu'on pense que les exactions de l'ex-OPAC sont de l'histoire ancienne, et qu'on se retrouve nez-à-nez avec les mêmes pratiques de l'époque Tibéri, maintenant aux mains des socialistes,...

sachant parfaitement l'option extrême-droitière qu'elle prend, qui va rapporter si gros derrière, dans  la rue Ledru Rollin, en construisant depuis 2013 un énorme consortium immobilier dans l'ancienne Caserne de Reuilly, elle a bien décidé et choisi:

Mme Elbaz, alors, a choisi le développement immobilier, et n'a jamais rien voulu savoir des conséquences de ce choix: et mes conditions de vie insalubres, et la violence qui m'était faite: elle a le droit ! Mais qu'elle en assume maintenant les conséquences !

Car, dans le fonds, elle était bien plus au courant que moi des décisions politiques que prenait la Mairie à l'époque, en terme d'aménagement immobilier. Et elle savait parfaitement qu'en 2013: un contrat avait été signé entre Cazeneuve-Delanoe-OPAC, peu après qu'elle eût quitté l'immeuble, du jour au lendemain d'ailleurs, elle et ses collaborateurs du 1er et 3e étage dans l'immeuble, sans une explication, et comme on quitte un lieu en voleur ... elle devait bien avoir quelques raisons !

Des soupçons d'où elle se trouvait, elle aussi, au 35 rue de Rambouillet ???

Ce que je sais, moi, c'est que toutes les démarches que j'ai faites durant des années pour qu'elle intervienne ensuite dans les graves dommages et violences que je subissais dans l'immeuble du fait du trafic de drogue, NARCOTRAFIC, qui augmentait chaque jour davantage, et qui se trouvait être protégé clairement par la police, dans ses allées et venues quotidiennes, aux heures du trafic, au supermarché M ouvert peu avant, avec à proximité une salle de prostitution ouverte jusqu'à tard tous les jours... etc. etc. etc., toutes les démarches faites sont RESTEES VAINES, NULLES, INUTILES... Je me faisais tabasser: la ville ne bronchait pas: les drogués s'en foutait, les dragueurs ramassaient la mise, et le violence montait dans la ville...

Le trafic impliquait tant de gens, tant de trafiquants, tant de parisiens et plus: que de le dénoncer, moi toute seule, j'étais en somme l'unique pièce qui empêchait le rond-rond d'un trafic mafieux très lucratif !

Le TERRORISME A PARIS, y sont impliqués tous les consommateurs et trafiquants de drogue: ça doit faire pas mal de monde !

Mais le plus grave, c'est que j'étais aussi la seule qui vivait les répercussions beaucoup plus dangereuses des violences inouïes dues aux acteurs liés au terrorisme.... !

 

Et là, la ville entière, quasiment, m'a lâché !

 

Les intérêts respectifs des uns et des autres,: dans leur lieu de travail, dans leurs institutions respectives, parmi les autorités municipale et policière, ont tous fait le BLACK-OUT, car ils étaient tous compromis d'une façon ou d'une autre: soit par leur silence, soit par leurs connaissances proches, soit par leur participation directe !

Quand je dis que j'ai souvent été lynchée dans cette ville: je sais pourquoi !

et quand je parle d'OMERTA GENERALISEE: je sais aussi pourquoi ! 

Je n'ai jamais eu aucun rapport avec les terroristes ! Par contre, j'ai cohabité et vécu les "vilénies" et le cruauté quotidienne de leurs collaborateurs, dans l'immeuble et dans le quartier, et même au-delà dans toute la ville, plus de six ans !

Cela a commencé à sentir de 2012, avec Toulouse: où les flics toulousains et Avantim n'étaient pas sans en savoir quelque chose, ou même plus : leur implication directe, dans le même fonctionnement mafieux que dans mon immeuble soutenue par la police d'alors !

Puis explicitement à Paris en 2013. Impliquant deux immobilières donc, qui du temps de Hollande ont porté quasiment le même nom: PARIS HABITAT et  SQUARE HABITAT... l'extrême-droite de l'immobilier nationale, articulée à Daech par Lafarge, et qui a fini, entre autre, dans ses mesures de représailles, par REPEINDRE MA PORTE A LA CHAUX à l'issue d'un nombre d'exactions et de violences INNOMMABLES !

Comment se faire justice ????

Quand autant d'acteurs sont impliqueés dans l'affaire, y compris des gens qui ne veulent pas le savoir, comme par exemple, certains professionnels,  proches collaborateurs d'une Ecole de Psychanalyse, qui ne pouvaient pas ne pas savoir LA GRAVITE ET LE DANGER quotidiens de ma vie chez moi, sur plusieurs années !

Tous les impliqués, ou les sachants se défausseront dans LE DENI !

Ou s'en défendront jusqu'au bout, comme dans tous les procès où il y a PAROLE CONTRE PAROLE !

Car en somme mieux vaut se désolidariser depuis si longtemps d'une seule personne, quitte même à lui faire endosser la position de l'antisémite, plutôt que de reconnaître que parmi les parisiens existaient nombre de gens ( quasiment tous ceux qui défilèrent après le 7 janvier 2015) qui ne voulaient pas vraiment savoir quelque chose du trafic de stups, si proche d'un Commissariat, et des acteurs réels locaux et nationaux impliqués dans le TERRORISME !

Ont fleuri un nombre de recherches universitaires considérables ...

Mais prendre escompte l'articulation évidente IMMOBILIER X NARCOTRAFIC   X POLICE , telle que je l'ai vécu 6 ans au quotidien:

personne n'a jamais voulu rien en savoir...

J'en conclue que PARIS, et sa police, est responsable direct du TERRORISME PARISIEN...

Que TOULOUSE, et sa police, est responsable direct du TERRORISME TOULOUSAIN...

Et que L'ETAT FRANCAIS est le premier responsable, lui et sa police, du TERRORISME SUR LE TERRITOIRE NATIONAL, entre 2012 et 2017 !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.