Des psys pas à la hauteur de la situation historique et politique ?

...et, dans la France de Macron, après l’avoir soutenu comme des malades, s’autorisent une critique sur l ‘éducation, qui est loin de rendre compte de la globalité de la critique politique à faire, AUJOURD’HUI, et qu’ils taisent par peur des représailles, lâchement, et face à autant d’escrocs, partout, choisissent le camp de la peur : «  se taire » et " faire taire " ! Pas JoJo !!!

A l’attention de la Bourgeoisie Brésilienne de l’École de la Cause Freudienne,

 

avec le Rotary Club en coulisses, et tous leurs soutiens nauséabonds à l’extrême-droite… chez Bolsonaro !

 

Même sous leurs masques de grands défenseurs de l’éthique lacanienne, de celle de ceux qui sauraient pour les autres, et vous « entubent » depuis des années, stratégiquement, pour cacher leurs alliances nauséabondes avec les différents et successifs partis politiques,

 

et, dans la France de Macron, après l’avoir soutenu comme des malades, s’autorise une critique sur l ‘éducation, qui est loin de rendre compte de la globalité de la critique politique à faire, AUJOURD’HUI, de ce qui est en train d’avoir lieu, et qu’ils taisent par pur des représailles, lâchement, et face à autant d’escrocs, partout, choisissent le camp de la peur : «  se taire » !

 

C’était largement insuffisant comme critique, le silence complice !

 

Je l’ai déjà dit : à force de vouloir éliminer Marx du champ universitaire lacanien,, les protagonistes psys de Paris 8 ont fait faire un pas de plus à leurs ex-amis macroniens : liquider l’intelligence, la réflexion et le droit à la parole : ils ne le savent peut-être pas, mais ils en sont les premiers acteurs ! Et maintenant, la preuve est faite…

 

Le refus systématique de ms projets de thèse ne tenait pas à ma «  soi-disant » intelligence ou folie : elle était le fruit d’une politique interne crapuleuse et cynique de la part de membres d’une École constituée en secte, vraiment, et comme une religion justement, qui ne voulaient pas voir être exposées au grand jour leurs cuisines internes nauséabondes :

 

En particulier, comment on procède par tous les moyens possibles et imaginables pour tenter d’ expulser quelqu’un au moment même où on promeut soi-disant la lutte contre la ségrégation !

 

A répétition, les mêmes scénarios pour une bourgeoisie repue, ceux de leurs réflexions psychanalytiques, jouant toujours sur une double scène : comme le thème des « Femmes Victimes » où tous les vieux barbons de ma génération, d’ailleurs peu ragoutant, se croyaient en droit alors qu’ils étaient sourds depuis des décennies à ce qui émergeait de plus féminin, de s’associer toutes les jeunettes d’une Ecol, qu’ils formaient pour critiquer le moindre mouvement d’âme de femmes libérées, à qui ils soumettaient par obligation la vision toujours et encore rabâchée de la jeune homosexuelle et de Dora !!!

 

Dommage qu’ils n’aient aucune conscience de comment et combien leur discours psychanalytique a dû suivre au pas de course ce qui se passait sans eux, et qu’ils ne voyaient que par les lorgnettes des grands entrepreneurs et ambassadeurs qu’ils recevaient dans leurs cabinets : autant dire des gens « à chier », si on se réfère à Lombard, leur prototype, ou à des socialos comme Védrine, qui nient jusqu’à aujourd’hui la participation de ‘armée française dans l génocide du Rwanda : c’est leur narcissisme qui en prendrait un coup !

 

Pour les psys c’est pareil… J’en parle d’expérience, car bien sûr mon expérience de ces 7 ou 8 dernières années passées à être systématiquement poussée vers la sortie m’a obligé à chercher pourquoi : raisons hautement et premièrement politiques !

…..

Et maintenant, merci à eux :

Car si c’est Marx et Freud qui passent à la trappe aujourd’hui : on leur doit, et eux dans la plus totale inconscience ! Car, ils en sont les premiers responsables …

Après s’être tue des années du temps de Sarkozy qui les protégeait pendant qu’on passait déjà à la casserole !

Ils passaient le relai aux jeunes générations dans Paris 8, pour faire dire que Marx ne valait rien : ni sa plus-value, ni sa lutte de classes : quelle ignorance crasse !

 

BRAVO A TOUS LES CRAPULEUX !

 

MENTION SPECIALE A LA JEUNE GENERATION DES PROFS DE FAC EN PSYCHANALYSE A L’UNIVERSITE DE PARIS 8 8

 

Il n’est pas toujours judicieux de répéter le discours du maître lacanien, quand il se stéréotypise au point de, uniquement défendre ceux qui sont à l’intérieur de la secte : et je tiens à ce mot –là pour l’avoir vécu 8 ans !

 

ATTENTION 

 

critique facile entendue : « tu n’es pas d’accord avec Lacan et ce que l’on en dit, nous, alors t’es antisémite ! » C’est tellement facile, que ça ne prend plus, même si les tenants de ce discours s rengorgent encore plus de leur esprit de persécution : ils n’avaient qu’à l’éviter à d’autres, leur pratique de persécution invisible !

 

Aucun complot dans l’Histoire !

 

Qu’une bande de gens hyper antipathiques, tout autant que les salauds d’extrême-droite qu’ils dénoncent du bout des lèvres…

Malgré les apparences : ils en ont encore fait la preuve, hier…

Dommage pour eux !

 

Leur violence « cachée » n’a d’égale que celle de Macron, son gouvernement, sa police et ses sbires menteurs !!!

Leurs réunions me rappellent vraiment celle d’une bande de vieilles p….

Excusez-les, leur méchanceté foncière, à une grande partie d’entre eux, en fait des gens infréquentables, tellement retors !

 

S‘il faut être retors pour faire un  « bon » psychanalyste à la mode lacanienne de l’Ecole de la Cause Freudienne : merci, on s’en passe aisément …

Chacun ses goûts : jamais rencontré de gens sympathiques là-bas … Au plus, es courbettes obséquieuses. Et comme je n’ai qu’une vie….

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.