LA RIROTHERAPIE

Il me paraît salutaire de rire, par exemple, en écoutant nos humoristes, qui ont tellement de talent...

Entre humains, très pris par une foultitude de choses et d'autres, je préconise à toute un chacune et chacun, une cure de RIROTHERAPIE. C'est à dire, s'octroyer des instants magiques rien que pour vous, pour décompresser, aller bien, rire, car le rire est le propre de l'Homme, et nous avons tous dans le Coeur, une ou un humoriste, ou plusieurs, qui nous touchent, par leur talent. Certes, tous les goûts sont dans la nature. Pour ma part, j'apprécie beaucoup la sensibilité de Pierre Palmade, l'avant gardiste Pierre Desproges, Dieudonné dans son sketch le chef d'Etat Africain, avec son acolyte féminine, est à mourir de rire, Dupontel est particulier, terrifiant de rire, Devos en logique de l'absurde est extraordinaire, Bedos, en souffrance parfois, est irrésistible depuis cinquante ans, Coluche, Alévèque, Roumanoff, plus récents, Ma man, Gardin, et tant d’autres, parce que nous avons d’excellents humoristes...Allez, un petit coup de You Tube, une fois par semaine, 2 heures, et la magie opère. Asseyez-vous dans les commodités de votre fauteuil, détendez-vous, respirez profondément, casque, silence absolu, et choisissez...fermez les yeux, tout va bien, tout va merveilleusement bien, vous avez chaque jour, plus de confiance en vous, plus de certitude en votre réussite, affective, relationnelle, financière, etc...Tous les muscles de votre corps se détendent, vous êtes bien merveilleusement bien, les muscles de votre visage se détendent, et vous imaginez une image mentale que vous aimez, un coucher de soleil, une lune entourée de la voûte céleste, celle que vous aimez vraiment...Tout votre corps est calme, détendu, vous êtes en état d'inscrire sur le tableau crème (ou autre couleur) de votre subconscient, les valeurs positives, que sont vos objectifs...toute pensée est matière, à condition d'y adhérer vraiment...Bon courage, mes amies, amis.

dr Marie Perrenot de Ballanger

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.