Pour ouvrir les (vrais) débats à gauche.

Pour moi La Burqa, les chiens méchants, les bandes, l'immigration ...

Près de 20 lois et décrets sur l'insécurité en 5 ans de Sarkozy Pape de la sécurité en France sans résultat tangible. Aujourd'hui ils remettent ça, à vous de juger si ce sont des sujets importants. Pour moi, C'est de la diversion. On veut nous faire débattre de sujets d'extrême droite en permance, alors que nos problèmes sont ailleurs (chômage, dette, retraite, économie, ...)
Je ne passerai pas une seconde pour parler de Burqa alors que j'ai vu 2 femmes en Burqa en 16 ans et que ce n'est pas mon problème.
Je préfère cogiter pour trouver des solutions à la crise, au chômage, au pouvoir d'achat qui baisse...
Je veux discuter du fait qu'aucun pays européen n'est autorisé à dépasser 3 % de déficit public et que le gouvernement vient de nous dire qu'on a laissé filer les deficits et que nous sommes à 7,5 % (SEPT POURCENT ET DEMI) et personne à gauche ne le signale!!!! Cela ne représente que "environ 140 milliards d'euros" (contre 42 milliards en 2006).

 

h-20-1591497-1245792845.jpg


Sarkozy ne cesse de dire qu'il tient sa légitimité de l'élection présidentielle, et qu'à cette occasion les Français ont choisi son programme. Petit rappel alors de ce que nous avons choisi: Une petite citation du candidat Sarkozy: « La dette est la conséquence de l’échec de nos politiques antérieures. C’est pourquoi mon projet concilie trois objectifs: engager les réformes dont notre pays a besoin, baisser les impôts, réduire la dette et le déficit. »

 

Résultat: nous avons plus d'impôts via des taxes comme la franchise médicale, plus de dette (et on prévoit en plus un emprunt supplémentaire en plus de tous les emprunts quotidiens qui finance notre déficit qui lui aussi explose.

Trois fois BRAVO

La gauche a gouverné sous Jospin de 1997 à 2002. L'évolution de la dette publique selon les critères de Maastricht entre 1997 et 2002 reste toujours inférieure à 60 % du PIB. La droite arrive au pouvoir avec Sarkozy à l'intérieur, puis aux finances, et on a une explosion rapide de la dette publique avec 68.8% en 2008. source INSEE http://www.insee.fr/fr/indicateurs/cnat_annu/base_2000/secteurs_inst/xls/t_3341.xls

En 2009, c'est la catastrophe avec en plus plus de 70 % de déficit public contre 60% autorisé.

Personne à gauche ne relève que depuis 3 mois le gouvernement essaie de convaincre l'EUROPE qu'il y a un bon et un mauvais déficit. et que l'Europe a renvoyé Lagarde et Sarkozy dans les cordes en leur demandant de tenir leurs déficit et leur dette.


Malgré celà Sarkozy propose encore un grand emprunt, qui va aggraver le déficit, au lieu de renoncer au bouclier fiscal et à la prise en charge des heures supplémentaires par l'Etat dans le paquet fiscal.


QUI EN PARLE???????????????????????

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.