Journées d'armistice, 11 novembre, 8 mai , offres promotionnelles !

VALENS Stéphane

10 chemin de Rubrouck

59 470 LEDRINGHEM                                                                  Ledringhem le 8 mai 2018-

07 86 51 65 24

valens.stephane@wanadoo.fr

 

 

A Monsieur Emmanuel MACRON

Président le la République Française

 

 

 

Monsieur le Président de la République

 

 

          Chaque année le 8 mai la France commémore l’armistice, mettant fin à l’épouvantable tragédie qu’a été la guerre 39-45. Des monuments aux morts dans tous le pays rappellent le nom des soldats morts pour notre liberté.

 

          Mais le 8 mai est aussi un jour férié largement chômé. Toutes les écoles, toutes les administrations et nombre d’entreprises sont fermées ce jour de commémoration. Or des comportements ignobles viennent souiller ces jours de souvenirs. En effet nombre de grandes surfaces commerciales sont ouvertes au public, ce qui est déjà très contestable, mais surtout

sachant leur clientèle disponible, ces grandes surfaces organisent foires, tombola et promotions en tout genre valables uniquement ce jour là.

 

       Ainsi cette journée, comme celle du 11 novembre, qui devrait voir la nation se réunir au monument aux morts dans un esprit de gratitude, reconnaissance et respect, sont devenues prétexte à animations mercantiles les plus débridées. Des journées souvenirs où l’on remplit son caddy à bon compte.  Quelle infamie, quelle insulte, quelle trahison envers la mémoire de ceux qui sont morts pour la France et à qui nous sommes tous redevables du sacrifice.

 

          De quelle arrogance une nation, qui a permis que s’installent  pareille dérive, se permettrait-elle des leçons de civisme et de citoyenneté à sa jeunesse.

Quel exemple laissé à nos enfants !

Quel exemple pitoyable donné à ceux qui, venant d’autres pays et d’autres cultures voudraient s’intégrer au plus près de nos valeurs.

Comment peut-on  s’arroger le droit de parler de valeurs républicaines, alors que les journées du 14 juillet, du 8 mai et du 11 novembre sensées nous rassembler autour du souvenir de notre histoire commune sont devenues des journées dédiées au profit.

 

          A l’exposé de ces faits, j’ose, Monsieur le Président de la République vous interpeller

et vous demander de prendre les mesures nécessaires afin de rendre aux journées du 8 mai et 11 novembre leur unique vocation mémorielle. De plus vous aurez certainement l’approbation de la Défense, des Anciens Combattants, de tous les élus et de toute la nation.

 

          Je me permets en signature de reprendre cette phrase rapportée au jeune Guy MOQUET

« Vous tous qui restez soyez dignes de nous »

 

Je vous prie de recevoir, Monsieur Le Président de la  République, l’expression de ma plus haute considération.

VALENS  Stéphane

 

 

 

COPIE A

  • Association de Soutien de l’Armée Française
  •  Association des anciens élèves de St Cyr
  • Fédération Nationale des Combattants Volontaires
  • Union Nationale des Combattants
  • Fédération André Maginot
  • Union Fédérale
  • Association le Souvenir Français. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.