MC 93 suite et fin?

Nous prenons acte de cet engagement de l’Etat.

Au cours de cette réunion, le ministère a demandé à la MC93 et à la Comédie-Française, une réflexion sur une collaboration à l’horizon 2011/2012.

Nous avons accepté, d’abord parce que nous avons toujours privilégié le dialogue, ensuite parce que nous n’avons aucune raison de fermer la porte à la troupe de la Comédie-Française. Ni mariage, ni délocalisation, mais une réflexion commune qui pourrait dans l’idéal associer les comédiens des deux institutions.

Ce 14 octobre, comme je demandais à Muriel Mayette quels étaient ses projets à la MC93, elle me répondit "je veux faire ce que vous faites !". Les troupes, l’Europe, le répertoire.

Peut-on nous expliquer, pourquoi on donnerait à Muriel Mayette, un financement "pour faire ce que nous faisons" alors qu’on nous le refuse depuis des années ?

Depuis sept ans, la MC93 est lâchée. Plus d’un demi-million de charges supplémentaires ! Même la maintenance du bâtiment est à notre charge… au détriment des salaires des comédiens.

Dans un tel contexte d’asphyxie budgétaire, la solution miracle qu’on voulait imposer avec l’installation de la Comédie-Française dans la MC93, tenait de la provocation.

Aucune réflexion sérieuse n’avait précédé, aucun budget, aucune étude, aucune évaluation, pas de consultation des professionnels, de l’équipe, du public.

Mais c’est de la vie d’un théâtre dont il est question. On nous a demandé une réflexion et nous avons accepté.

Nous verrons les intentions du ministère au moment des arbitrages budgétaires 2009.

Plus que jamais restons mobilisés.

Merci encore et toujours à tous pour nous avoir écrit, parlé, soutenu. Encore une fois, notre combat n’est pas corporatiste mais humaniste, philosophique.

Le festival de la Rhénanie du Nord-Westphalie a été un succès. Bernard Sobel a fait le plein (100% !!! et deux supplémentaires) ! Marthaler aussi. Les deux spectacles ont fait un triomphe. Il y avait un beau public mélangé, des quatre-vingt-treiziens, des Ile-de-Franciens et il y avait même des gens de la capitale.

Mesure pour Mesure, c’est le 7 novembre ! Venez dès le début ! Soutenez les équipes d’artistes de la MC93.

Patrick Sommier
Le 21 octobre 2008

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.