marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

404 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 déc. 2018

marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Emmanuel Macron ou la violence permanente

« On dit d’un fleuve emportant tout qu’il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des rives qui l’enserrent. » Bertolt Brecht

marugil
Citoyen
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Je n'accepterai jamais la violence » a déclaré Emmanuel Macron à propos des manifestations du 1er décembre à Paris ! Et pourtant, le président de la République a non seulement accepté mais a exercé de multiples formes de violences depuis qu'il a pris ses fonctions.

Pas contre les biens mais envers les personnes.

La violence envers les salariés qui voient leurs droits diminuer et leur situation devenir de plus en plus précaire.

La violence envers les chômeurs qui ne se donneraient pas la peine de « traverser la rue » pour chercher un emploi.

La violence envers les salariés de GM&S, accusés de « foutre le bordel » plutôt que d'aller chercher un emploi à 100 km de leur domicile.

La violence envers les plus démunis qui voient leurs allocations logement diminuer.

La violence envers les retraités qui voient leurs pensions baisser.

La violence envers les millions de personnes qui vivent avec quelques centaines d'euros par mois.

La violence envers les personnes âgées dans les EHPAD dont la dignité est bafouée faute de moyens.

La violence envers les habitants des quartiers populaires, qui subissent quotidiennement la brutalité des forces de police.

La violence envers les réfugiés dont les droits fondamentaux sont bafoués à Calais par les forces de l'ordre.

La violence envers les mineurs étrangers sans papier qui sont reconduits à la frontière italienne par la police.

La violence envers ces réfugiés qui rejoignent Mayotte dans des embarcations de fortune : « le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien ».

La violence envers les pauvres qui coûtent « un pognon de dingue ».

La violence envers ce peuple de « Gaulois réfractaires ».

La violence envers « les gens qui ne sont rien ».

« Qu'ils viennent me chercher » lançait-il en juillet devant ses affidés réunis à la Maison de l'Amérique Latine. M. le président : ouvrez donc les fenêtres du palais de l’Élysée, vous les entendrez qui arrivent...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte
Journal
Dans le viseur de la HATVP, Caroline Cayeux quitte le gouvernement
Caroline Cayeux a démissionné de son poste de ministre déléguée aux collectivités territoriales. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique s’apprêtait à statuer sur son cas, lui reprochant des irrégularités dans sa déclaration de patrimoine.
par Ilyes Ramdani
Journal
La Fnac cède à l’extrême droite et retire un jeu de société « Antifa »
Des tweets énervés et mensongers émanant de l’extrême droite et d’un syndicat de commissaires de police ont convaincu l’enseigne de retirer un jeu de société édité par Libertalia. L’éditeur-libraire croule depuis sous les commandes.
par Christophe Gueugneau
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma