Après les médailles, la matraque pour les soignants

Finis les « héros en blouse blanche » célébrés par Emmanuel Macron et les applaudissements à 20h00 de la part de ses affidés en quête de supplément d’âme.

16 juin 2020 : les personnels soignants manifestaient dans toute la France pour rappeler au président de la République que les médailles en chocolat ne suffiront pas.

A Paris, place des Invalides, des incidents ont éclaté en fin de manifestation. Une infirmière a été interpellée par un groupe de policiers, tirée par les cheveux, plaquée au sol, frappée au front puis menottée et emmenée pour être placée en garde à vue (voir ici).

Une infirmière, une parmi les milliers qui ont combattu l’épidémie de Covid-19, malgré le manque de protections et le risque pour leur vie, malgré le manque de personnel, malgré des salaires parmi les plus bas de l’Union Européenne.

Parmi les nombreuses images qui donnent à voir ce qu’est l’essence du macronisme, l’Histoire retiendra sans doute celle de cette femme, frappée et jetée à terre par un quarteron de robocops. Sous les ordres d’Emmanuel Macron.

 © Antoine Guibert © Antoine Guibert

 © Antoine Guibert © Antoine Guibert

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.