Faire grève jusqu'au bout.

La grève des salariés de FILASSISTANCE se poursuit depuis le 9 mai 2019.

C'est une plateforme au service des usagers. Quand on entend le témoignage des employés, on comprend très vite que les conditions de travail sont épuisantes et incompatibles avec le souci d'autrui. Comment être à l'écoute quand votre PDG-ère ne vous estime pas plus qu'un maillon d'une chaîne ... remplaçable à l'envie ?

FILASSISTANCE se présente comme un acteur multi-spécialiste de l’assistance aux personnes et aux biens. Ce qu'elle ne dit pas c'est le puissant turn over en son sein, les burn out qui s'enchaînent et une PDG ère qualifiée de "cynique" par les employés. Mais ce qui est le plus insupportable c'est son mépris.

La grève des salariés de FILASSISTANCE se poursuit depuis le 9 mai 2019. Ils savent qu'à la fin du mois ce sera dur. Nulle bienveillance à leur égard. Aucun souci de communication de la part d'une PDG-ère sûre d'elle.
Elle a pour origine une profonde dégradation des conditions de travail due à un sous-effectif chronique surtout depuis la dernière fusion opérationnelle entre GARANTIE ASSISTANCE et FILASSISTANCE. 

Ce qui a provoqué la colère des salariés c’est la faiblesse des propositions salariales.
Les revendications déposées au départ de la grève sont :
 La mise en place d’une restriction de périmètre de la cellule médicale avec une planification adéquate au sein de la BU santé.
 Les embauches et remplacements des postes suite aux départs avec les mêmes types de contrats que ceux laissés vacants dans tous les services.
 La prise en compte des revendications formulées par FO dans le cadre des NAO.
 L’abandon de toute proposition de la direction dans le cadre des NAO consistant à diminuer la rémunération sous quelque forme que ce soit et à aggraver les conditions de travail sous quelque forme que ce soit.
Le refus d’entendre les salariés grévistes et la section FO a conduit à la poursuite de la grève. La Direction de FILASSISTANCE a même refusé une médiation proposée par l’inspection du travail. Elle a ignoré un appel du SNSA (fédération patronale) à une issue qui « satisfasse l’ensemble des parties ». Elle a reçu une délégation de la FEC-FO qui lui a demandé de faire un pas significatif pour trouver une issue au conflit et de payer les heures de grèves.
FILASSISTANCE a refusé et n’a bougé, à peine, qu’après la poursuite de la grève mais pour faire une proposition stupéfiante : des mesures salariales, pour les catégories les plus hautes, supérieures à celles qui sont prévues pour les employés.

On se met soudain à rêver lorsque l'on lit les valeurs de l'entreprise :

AGILITÉ

Nos équipes à taille humaine et nos outils internes performants nous permettent d’être réactifs face aux demandes de nos partenaires.

EXCELLENCE

L’excellence est un idéal qui nous guide et nous motive. Notre objectif est de toujours améliorer la qualité de service pour nos clients et nos bénéficiaires.

BIENVEILLANCE

Preuve d’une attitude positive et constructive, la bienveillance s’exerce à tous les niveaux de l’entreprise, aussi bien en interne avec nos collaborateurs, qu’à l’externe avec nos partenaires et prestataires.

source :https://www.filassistance.fr/recrutement-assistance-assurance/ 

Réponse déjà en 2017 dans ce tract des grévistes : (pdf, 66.2 kB)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.