Quelle est la place pour le digital dans la restauration ?

Le digital et la restauration sont parfois des faux amis. Source incroyable de clients potentiels, Internet peut très vite se révéler un cauchemar pour certains restaurateurs. Dans ce billet, nous essaierons de répondre à la question de la digitalisation dans la restauration.

L’avènement de l’internet 2.0 a entrainé de profonds changements dans la manière de consommer et de s’informer sur les entreprises. Ces mutations ont amené les acteurs du domaine de l’hôtellerie et du secteur de la restauration à se digitaliser, afin de répondre efficacement aux besoins d’une clientèle de plus en plus connectée. Mais quelle est la véritable place du digital dans la restauration ?

Digitalisation : incontournable pour les acteurs du secteur de la restauration

De nombreux restaurants qui n’ont pas pu suivre les nouvelles tendances ont été contraints de fermer leurs portes à cause des changements au niveau des attentes et du comportement des consommateurs, mais également à cause de la forte concurrence au niveau national.

Actuellement, il est nécessaire pour tout restaurateur de passer au numérique, que ce soit pour la fidélisation des clients ou la gestion des activités. Le digital permet d’une part de fournir aux consommateurs une expérience plus rapide, fluide et personnalisée et d’autre part, d’accéder à des outils nettement plus efficaces, dédiés à la gestion des stocks, des commandes, ainsi qu’à la création d’offres de fidélisation. Cependant, il est nécessaire de trouver l’équilibre parfait, entre le contact humain et le numérique. En effet, le facteur humain occupe toujours une place prépondérante dans la restauration. Ainsi, un établissement pourrait rapidement perdre des clients s’il est dans l’incapacité de mettre en place un excellent équilibre.

Digitalisation : des équipements permettant de dynamiser les activités et de rester au contact du client

Si le numérique peut avoir des répercussions néfastes sur le facteur humain de la restauration, il peut dans une certaine mesure favoriser le contact direct avec les clients. En effet, contrairement à ce que l’on peut penser, la digitalisation offre la possibilité de gagner du temps sur les activités qui ne proposent qu’une faible valeur ajoutée et de se concentrer davantage sur la cuisine et l’accueil.

Parmi les principaux équipements digitaux adoptés par les restaurants, on peut citer les caisses enregistreuses portables, dotées de toutes les fonctionnalités d’un système TPV fixe. Ces appareils peuvent être utilisés de manière indépendante ou installés dans une station d’accueil et peuvent améliorer la rotation de la clientèle, tout en permettant au personnel d’éviter le comptoir afin de rester en contact avec les consommateurs.

Les freins à la digitalisation

Même si le numérique est devenu incontournable dans le secteur de la restauration, les acteurs qui ne souhaitent pas et qui sont dans l’incapacité de participer à la révolution digitale sont encore nombreux. Les contraintes de temps et de budget comptent parmi les grands freins à l’adoption de solutions numériques dans le développement des activités de restauration de certains établissements.  Outre les problèmes de financement, les capacités d’un restaurateur à adopter les solutions digitales peuvent représenter un blocage plus ou moins important dans le passage au numérique. En général, les établissements dirigés par de jeunes adultes se lancent rapidement dans la digitalisation, tandis que ceux gérés par des restaurateurs de plus de 50 ans éprouvent des difficultés à mettre les nouvelles technologies en œuvre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.